VIDÉO - Avec un doublé (dont un lob de 35m) dès son 1er match, Ibrahimovic "zlatane" déjà Los Angeles

DirectLCI
FOOTBALL - À peine arrivé aux États-Unis, Zlatan Ibrahimovic a inscrit un doublé aussi salvateur que spectaculaire dans le derby de Los Angeles.

Zlatan Ibrahimovic n'a pas changé. Il parle toujours autant, assurant par exemple, lors de sa première conférence de presse à Los Angeles que son âge avancé de 36 ans ne lui a rien fait perdre de son talent ("Je suis comme Benjamin Button, je suis né vieux et je vais mourir jeune."). 


Et il a conservé l'habitude de joindre la parole aux actes. En témoigne le doublé inscrit, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le tout premier derby de Los Angeles de l'histoire de la Major League Soccer, le Championnat nord-américain de football, et le tout premier match du Suédois sous ses nouvelles couleurs.

J’entendais les supporters crier en tribunes avant que j’entre en jeu "On veut Zlatan", alors je leur ai donné du Zlatan.Zlatan Ibrahimovic après son doublé

Entré à la 74e minute d'un match bien mal engagé pour son équipe du Galaxy, menée 0-3 juste après la pause, le buteur au catogan a ainsi renversé la table à lui seul. D'abord en plaçant, trois minutes à peine après son entrée en jeu, une sublime reprise de volée lobée de 35 mètres pour permettre aux siens de revenir à 3-3. Puis en scorant une nouvelle fois, de la tête, dans le temps additionnel, sur un centre d’Ashley Cole, un but synonyme de victoire (4-3).

"Le premier, c’était un but de classe mondiale, c’est quelque chose qui ne s’apprend pas, a apprécié son entraîneur Sigi Schmid. Ibrahimovic est la parfaite définition du joueur qui ose toujours être brillant, ce but va faire le tour du monde." 


L'ancien joueur d'Arsenal et de Chelsea Ashley Cole a, lui, fait ce commentaire : "Son jeu et sa personnalité ? Légendaires ! C'est un caractère hors-normes. C'est génial, les jeunes du club qui vont pouvoir en profiter auront la chance d'avoir Ibra avec eux..." Quant à l'intéressé, il est resté dans son registre habituel : "J’entendais les supporters crier en tribunes avant que j’entre en jeu 'On veut Zlatan', alors je leur ai donné du Zlatan." Ils en redemandent déjà.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter