VIDÉO – Avec un Quaresma de génie, le Portugal humilie l'Estonie (7-0)

Football
BJIOUX - En démonstration face à l'Estonie (7-0), mercredi soir en match de préparation à l'Euro 2016, le Portugal a pu compter sur un doublé de sa star Ronaldo mais également sur un Quaresma au sommet de son art.

Six jours après sa défaite à Londres, contre l'Angleterre (1-0), le Portugal a conclu sa phase de préparation à l'Euro 2016 par un succès éclatant à Lisbonne. Face à l'inoffensive équipe d'Estonie, placée 94e au classement Fifa, la troupe de Fernando Santos a livré un véritable récital (7-0). 

Déjà auteur d'un but sublime contre la Norvège (3-0), il y a dix jours, Ricardo Quaresma a remis ça ce mercredi soir, dans l'Estadio da Luz qui sert habituellement au Benfica Lisbonne. L'ailier du Besiktas a d'abord réussi son geste fétiche, ce fameux centre de l'extérieur du pied, pour offrir sur un plateau le premier but de la partie à Cristiano Ronaldo (1-0, 36e). Auteur d'une belle tête plongeante, "CR7" s'est lui rattrapé de l'énorme occasion qu'il venait de vendanger quelques minutes auparavant (32e).

Ronaldo met ses deux buts et puis s'en va

Quaresma a ensuite inscrit un but fort similaire à celui de la Norvège en plaçant un tir enroulé sublime, depuis le côté gauche, pour lober le pauvre Pavel Londak (2-0, 39e). Le natif de Lisbonne, qui aura 33 ans en septembre prochain, a par ailleurs été très adroit dans ses centres et ses corners (Pepe aurait pu en profiter deux fois en première période) et a délivré une deuxième passe décisive, sur l'un de ces coups de pied de coin, à Danilo Pereira en seconde période (4-0, 55e). Il a par ailleurs conclu son récital avec un doublé en fin de match et une frappe croisée limpide à ras de terre (6-0, 77e).

Avant la pause, Ronaldo s'était lui offert un doublé avec une frappe totalement raétée mais heureuse (3-0, 45e), pour finalement céder sa place dès la reprise à Nani (46e). Absent lors des deux premiers matches test du Portugal, le Madrilène aura donc une mi-temps en commun avec ses partenaires avant l'Euro, lui que l'on soupçonne toujours un peu d'être touché à la cuisse gauche. Sans sa vedette durant le second acte, la Selecçao a également inscrit deux autres buts signés Karol Mets (5-0 contre son camp, 61e) et Eder (7-0, 80e) pour augmenter son capital confiance. Ce sera toujours ça de pris même si, face à l'Islande, l'Autriche et la Hongrie, le Portugal sera largement favori de son groupe lors des championnats d'Europe qui débutent vendredi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter