VIDEO - Ballon d'or : Cristiano Ronaldo en 2014, c'était ça !

Football
DirectLCI
FOOTBALL – En dépit d'une piteuse Coupe du monde, le Portugais de 29 ans a été élu Ballon d'or 2014, lundi à Zurich. Intouchable la saison dernière, il a pu opposer des stats affolantes et une victoire en Ligue des champions à Lionel Messi et Manuel Neuer. Cela a suffi. Jugez plutôt ce que le crack du Real Madrid a réalisé.

Comme Cruyff, comme Platini, comme Van Basten. A Zurich lundi, Ronaldo a reçu des mains de Thierry Henry un 3e Ballon d'or (2008, 2013 et 2014). Avec ce nouveau trophée, le Portugais intègre, à 29 ans, le club très fermé que composent ces légendes du football (Messi gardant encore une longueur d'avance).

Si, en 2014, Cristiano Ronaldo n'a pas gagné de Coupe du monde, il a néanmoins rendu une carte de stats extraordinaire. Avec 17 buts inscrits en Ligue des champions en 2013-14, Ronaldo a établi une nouvelle marque de référence avant de soulever la 10e C1 de l’histoire du Real Madrid, la fameuse “Décima”.

Des stats stratosphériques

Il a, en tout, planté la bagatelle de 61 buts en 60 matches, décrochant au passage le titre de meilleur buteur du Championnat espagnol en 2013-14. Au total, le Portugais a remporté 4 trophées: Ligue des champions, Coupe d’Espagne, Mondial des clubs, Supercoupe d’Europe.

Suffisant, s elon le panel en charge d'attribuer le Ballon d'or en tout cas, pour compenser un Mondial piteux, marqué par une élimination dès le 1er tour. Mais tenez-vous le pour dit : le Madrilène a entamé la saison en cours sur les mêmes bases. 

Si vous voulez vous régaler pendant six minutes : les 60 buts inscrits en 61 matches par le Portugais en 2013-2014 :


Ses plus belles actions durant la dernière campagne de Ligue des champions, la fameuse "Décima" :


À lui seul, il a qualifié le Portugal pour la Coupe du monde 2014, notamment grâce à un triplé inscrit face à la Suède de Zlatan Ibrahimovic dans les qualifications :


Esseulé au sein de la
Seleçcao, il dispute le Mondial après une préparation sur une jambe. Il se révèle finalement incapable de porter son équipe au-delà de la phase de groupe, malgré une victoire face au Ghana 2-1 pour le compte du dernier match. Bon, il y a quand même eu quelques beaux mouvements...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter