VIDÉO - Barça-Atlético : pour sa vilaine semelle sur Lionel Messi, Filipe Luis prend 3 matchs de suspension

VIDÉO - Barça-Atlético : pour sa vilaine semelle sur Lionel Messi, Filipe Luis prend 3 matchs de suspension

LIGA - Filipe Luis s'est illustré samedi face au Barça de la plus mauvaise des manières. Le défenseur de l'Atlético de Madrid avait posé une méchante semelle sur le genou de Lionel Messi, provoquant sur le moment son expulsion. La Fédé espagnole vient de lui infliger trois matchs de suspension.

Il n'a fallu que huit minutes à Lionel Messi (30e) et Luis Suarez (38e)pour retourner l'Atlético de Madrid comme une crêpe. Evidemment, autant de facilité et de réussite (surtout quand il s'agit d'asseoir sa suprématie en tête de la Liga), ça énerve les adversaires. A commencer par Filipe Luis qui, à la 45e, a essuyé ses crampons sur le genou de l'Argentin, provoquant la colère de Luis Enrique.

Une gravité particulière

Le défenseur latéral brésilien de l'Atletico de Madrid a été sanctionné, mercredi, d'une suspension de trois matchs pour avoir infligé une violente semelle sur le genou de Lionel Messi lors de la défaite contre le FC Barcelone samedi dernier en Liga (2-1). Même si Lionel Messi s'en est sorti indemne, le comité de compétition de la Fédération espagnole (RFEF) a retenu la "gravité particulière" de l'action.

Filipe Luis, en l'état, manquera les matches de Liga contre Eibar, Getafe et Villarreal mais l'Atletico a annoncé sur son site internet faire appel de la décision, "disproportionnée" selon le club. L'entraîneur Diego Simeone est confronté à plusieurs absences en défense qui risquent de compliquer sa préparation du match contre Eibar samedi pour la 23e journée de Liga: Juanfran et Diego Godin sont suspendus et le défenseur monténégrin Stefan Savic est incertain.

L'instant chelou : expulsé, Filipe Luis suit la fin du match en salle de presse

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : toujours près de 6000 patients en réanimation

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Rentrée scolaire et allégement progressif des restrictions au menu d'un nouveau conseil de Défense

Lire et commenter