VIDÉO - Bayern-Real : la vilaine gifle de Ribéry

VIDÉO - Bayern-Real : la vilaine gifle de Ribéry

DirectLCI
FOOTBALL - Franck Ribéry s'est illustré mardi en assenant une violente gifle à un adversaire lors de la lourde défaite du Bayern Munich contre le Real Madrid (4-0) en demi-finale retour de Ligue des champions. Non sanctionné pour ce geste, l'international français n'a pas exprimé de regrets après coup.

Plaisir d'offrir, joie de recevoir ? Mardi, le Bayern Munich a coulé face au Real Madrid (0-4) et dit au revoir à ses rêves de doublé en Ligue des champions au terme d'une demi-finale retour à sens unique. "On a pris une grosse claque", a estimé Franck Ribéry au terme de la rencontre. Le Français de 30 ans sait de quoi il parle puisqu'il s'est illustré, non pas en éclaboussant le match de son talent, mais en donnant une violente gifle au latéral espagnol Daniel Carvajal.

"Il m'a aussi donné une claque"

On joue depuis 43 minutes à l'Allianz Arena lorsque les esprits s'échauffent entre les deux hommes. Alors que Jerome Boateng est en plein exercice d'intimidation sur le numéro 15 madrilène, Ribéry perd ses nerfs et claque violemment son garde du corps. Un geste déplacé qui a échappé à l'arbitre portugais, Pedro Proença, alors qu'il aurait dû valoir à l'ancien pensionnaire de l'OM un carton rouge synonyme d'exclusion.

Pas sûr que cet incident améliore l'image de Ribéry, adulé outre-Rhin, mais beaucoup moins populaire dans l'Hexagone depuis Knysna et Zahia . Surtout que le Tricolore n'a pas émis le moindre regret après coup, se contentant d'une justification digne d'une cour d'école. "C'est vrai qu'il y a eu des tensions, de la nervosité. Oui j'ai donné une baffe mais je ne regrette pas mon geste, il m'a aussi donné une claque", a lâché le Ballon de Bronze 2013. Une chose est certaine : Ribéry, impuissant à l'aller comme au retour, ne sort pas grandi de cette double confrontation.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter