VIDÉO - Brésil : 10 morts dans un important incendie au centre de formation du club de Flamengo

Football
DirectLCI
DRAME - Un incendie a ravagé ce vendredi matin le centre d'entraînement du club brésilien de Flamengo, faisant au moins dix morts selon les médias locaux. Les installations qui ont pris feu hébergeaient, selon TV Globo, des jeunes joueurs de 14 à 17 ans.

Un terrible drame a frappé ce vendredi matin le club brésilien de Flamengo. Un incendie a ravagé le centre d'entraînement du grand club brésilien basé à Rio de Janeiro, faisant au moins 10 morts, d'après plusieurs médias brésiliens. D'après la chaîne de télévision TV Globo, montrant des images aériennes de l'incendie déjà contrôlé par les pompiers, les installations qui ont pris feu hébergeaient des jeunes joueurs de 14 à 17 ans. Trois adolescents âgés de 14 et 15 ans ont également été blessés, dont l'un grièvement, puis emmenés à l'hôpital municipal Lourenço Jorge, à Barra. D'après la chaîne Sportv, six joueurs sont décédés, ainsi que quatre  employés du club.


Un porte-parole des pompiers cité par le site G1 a indiqué que l'incendie a débuté vers 5h00 du matin heure locale dans les installations ultra-modernes du Ninho do Urubu, où s'entraîne également l'équipe première de Flamengo, dans le  quartier de Vargem Grande, à l'ouest de Rio. Ce quartier a été un des plus touchés par les pluies diluviennes qui sont tombées dans la nuit de mercredi à jeudi, faisant six morts.

Un entraînement de l'équipe première était prévu à 9h30

Les joueurs de l'équipe première étaient censés d'entraîner au Ninho do Urubu à 9h30. Flamengo, club qui compte le plus de supporters au Brésil, a révélé récemment dans son centre de formation Vinicius Junior, très en vue actuellement au Real Madrid, à seulement 18 ans. 


Un autre jeune joueur très prometteur est récemment sorti des rangs du club mythique, Lucas Paqueta. Ce dernier a rejoint l'AC Milan cet hiver pour 35 millions d'euros. Des légendes du football brésilien ont évolué sous les couleurs de Flamengo, à l'instar de Romario, Ronaldinho, Mario Zagallo, Bebeto, Aldair ou encore Zico, meilleur buteur du club avec 411 buts. Le président brésilien Jair Bolsonaro s'est dit "consterné" par "cette  tragédie (...) qui a enlevé la vie de jeunes qui entamaient leur chemin vers la  réalisation de leurs rêves professionnels" et s'est associé "à la douleur des  familles dans ce moment de deuil".

Sur Twitter, le club de Flamengo a communiqué par un montage avec un fond noir, le logo du club et une inscription en lettres capitales : "Flamengo est en deuil."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter