VIDÉO - "Cache-toi derrière une gonzesse !", le dérapage sexiste de l'entraîneur du Paris FC

VIDÉO - "Cache-toi derrière une gonzesse !", le dérapage sexiste de l'entraîneur du Paris FC

DirectLCI
DERAPAGE – Durant le temps additionnel du match Paris FC-Clermont, Jean-Luc Vasseur, l'entraîneur du club parisien s'est retrouvé impliqué dans un dérapage sexiste. En Ligue 2, ce n'est pas la première fois que cela arrive.

Les entraîneurs de Ligue 2 n'ont pas leur langue de leur poche. Et ils ont tort. Trois mois après la sortie controversée de David Le Frapper, l'ancien entraîneur de Valenciennes, qui avait remis en cause les décisions arbitrales de Stéphanie Frappart en expliquant "qu'elle faisait du patinage avant" et qu'il était "compliqué d'arbitrer un sport d'hommes quand on est une femme", c'est au tour de Jean-Luc Vasseur, coach du Paris FC, de déraper.

"Et là, vous ne dîtes rien ?"

Lundi soir, on joue le temps additionnel du match Paris FC-Clermont (0-0) et le ton monte sur les deux bancs, la faute à des décisions arbitrales litigieuses. L'ancien entraîneur du Stade de Reims s'en prend alors à un membre du staff clermontois qui ferait un peu trop entendre sa voix, et ça ne plaît pas à Jean-Luc Vasseur qui lui lance : "Cache-toi derrière une gonzesse (Corinne Diacre, coach du club auvergnat), tu as raison !"

EN SAVOIR + >> Pour s'expliquer, Jean-Luc Vasseur convoque... Renaud

Devant tant de bêtise, Diacre se retourne immédiatement vers le quatrième arbitre et lui demande de réagir : "Et là, vous ne dites rien ?" Pas de réaction. On en attend une de la LFP qui avait suspendu Le Frapper pour quatre rencontres dont deux avec sursis en novembre dernier. Histoire d'appeler à la clémence, Jean-Luc Vasseur a fait amende honorable mardi, en citant... le chanteur Renaud . Une défense pas franchement convaincante. 

A LIRE AUSSI >> Le dérapage sexiste du coach de Valenciennes contre une arbitre de L2

Plus d'articles