VIDÉO - CAN 2015 : l'Algérie au rendez-vous des quarts de finale

VIDÉO - CAN 2015 : l'Algérie au rendez-vous des quarts de finale

FOOTBALL - Les Fennecs n'ont pas plié sous la pression. En dominant le Sénégal (2-0), mardi à Malabo, l'Algérie a composté son billet pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations. Le Ghana, tombeur de l'Afrique du Sud (2-1) dans le même temps, l'accompagne dans le groupe C.

Le bel héritage de la Coupe du monde 2014 n'est pas dilapidé. Huitième de finaliste valeureuse au Brésil (le futur vainqueur, l'Allemagne, avait été poussé en prolongation), l'Algérie s'est évitée une crise en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations 2015, mardi à Malabo. Dans la capitale équato-guinéenne, les Fennecs ont pris le meilleur sur le Sénégal (2-0), grand perdant d'un groupe C indécis jusqu'au bout.

Les partenaires de Yacine Brahimi ont en effet attendu la troisième et dernière journée de la phase de groupes pour décrocher leur billet pour le tableau final du tournoi continental. Et, accessoirement, se rassurer. Plutôt décevante lors de ses deux premières sorties, la première nation africaine au classement Fifa (18e) a réagi au meilleur moment.

Technique algérienne contre physique sénégalais

Plus entreprenants que leurs adversaires dans une opposition de style marquée, les Algériens, plus techniques, ont profité des errements défensifs de Lions de la Téranga plus axés sur la dimension athlétique du jeu. Ce n'est pas Riyad Mahrez, complètement oublié par Kara Mbodji à la réception d'un coup franc de Madjid Bougherra sur l'ouverture du score (1-0, 11e), qui dira le contraire. "On a eu la possibilité de faire la différence au sol. Il fallait tenir, beaucoup défendre après avoir marqué rapidement car le Sénégal a des arguments physiques phénoménaux", relevait Christian Gourcuff, le sélectionneur de l'Algérie, à l'issue du match sur Canal+ sport.

Les Algériens ont tenu, notamment sur les deux grosses occasions ratées par Sadio Mané (21e) et Stéphane Badji (45e+1), et ont même fait mieux. En fin de match, le très précieux Nabil Bentaleb a en effet mis les Verts, finalement deuxièmes du groupe C derrière les Black Stars d'André Ayew, deuxième buteur face à l'Afrique du Sud (2-1), à l'abri d'une frappe croisée décochée à l'entrée de la surface de réparation (2-0, 82e). "On n'était pas les plus mauvais du monde après le match contre le Ghana (défaite 1-0, ndlr) et on n'est pas les champions maintenant", rappelait Gourcuff, conscient qu'au moins une autre bataille, dimanche contre le premier du groupe D, attend ses troupes dans "une compétition excessivement difficile".

EN SAVOIR +
>> Nasser Sandjak : "Faire de l'Algérie un favori de la CAN est une erreur" 

>> Le programme TV et le calendrier complets de cette CAN 2015

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Israël/Palestine : le Hamas affirme avoir lancé 130 roquettes vers Tel Aviv

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.