VIDEO - Cible de cris racistes, il danse pour chambrer les supporters

VIDEO - Cible de cris racistes, il danse pour chambrer les supporters

DirectLCI
LIGA - Il a été la cible de cris de singe, alors Pape Diop a dansé, en réponse aux supporters de l'Atlético qui l'ont insulté. Mais une semaine après le manger de banane de Dani Alvès, le geste n'a pas eu les mêmes effets.

Face au racisme, chacun sa méthode. La semaine dernière, le latéral droit du Barça Daniel Alvès avait été l'initiateur d'un immense élan anti-racisme après avoir mangé une banane qui lui a été jetée. Ce dimanche, c'est un autre style de contestation qui fait parler. Un peu plus classique. A la fin du match entre son équipe de Levante et l'Atlético, Pape Diop s'apprêtait à tirer un corner juste devant les supporters madrilènes quand l'arbitre a sifflé la fin du match. Alors, pour répondre aux insultes dont il dit avoir été victime, le joueur a effectué quelques pas de danse, devant les supporters.

Début d'échauffourée avec les adversaires

Un moyen de répondre aux cris de singe venus d'une frange du virage réservé aux visiteurs. ''Cela m'a beaucoup affecté, a expliqué Diop à la fin du match. J'allais tirer un corner et une partie des supporteurs de l'Atletico a commencé à pousser des cris de singe. Pour désamorcer l'affaire, je me suis mis à danser, mais je n'ai insulté personne.'' Sauf que son geste a été considéré comme une action de chambrage de la part des joueurs de l'Atlético, déjà déçus d'avoir perdu (2-0), ce qui a provoqué une légère échauffourée. Le temps pour le milieu de terrain sénégalais de s'expliquer et tout est rentré dans l'ordre. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter