VIDÉO – Colo Colo champion du Chili sans jouer, à cause de violences entre supporters

VIDÉO – Colo Colo champion du Chili sans jouer, à cause de violences entre supporters

BÊTISE – Lors de l'ultime journée du Championnat d'ouverture du Chili dimanche, deux rencontres ont gravement dégénéré, obligeant même le gouvernement chilien à une réunion d'urgence lundi.

Triste épilogue. Alors que le Championnat d'ouverture du Chili (lors du premier semestre) promettait un joli suspense pour son ultime journée, la fête a été gâchée par des violences entre supporters. Car si Colo Colo a remporté son 31e titre national et valide ainsi son billet pour la Copa Libertadores 2016 - avec un point d'avance sur Universidad Catolica, défait contre Audax Italiano (1-0) -, c'est sans même avoir pu jouer le derby Santiago Wanderers, car le match a dû être reporté.

Barres de fer et fumigènes

Dans le stade de Valparaiso, où l'affiche avait été délocalisée pour l'occasion, de graves incidents entre supporteurs ont en effet éclaté dans les tribunes. Dans le même, un autre match entre Catolica et Audax a dû être interrompu avant la fin de la rencontre en raison, là encore, des violences dans le stade. Une image déplorable pour ce Championnat, comme en atteste le Tweet atterré de Claudio Bravo, le gardien chilien du Barça, et face à laquelle l'Etat a décidé d'intervenir. 

Le secrétaire d'Etat à la Prévention du crime, Antonio Frey, a ainsi assuré que désormais "tout match à haut risque serait disputé sans public" jusqu'à ce que les "conditions de travail soient garanties". Le gouvernement chilien doit se réunir en urgence lundi pour évaluer le problème des violences liées au football.


À LIRE AUSSI
>>  VIDÉO - Sylvain Armand pète un plomb contre les arbitres
>> 
Retrouvez ici toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter