VIDEO - Mondial 2018 : sur les Champs-Elysées, un air de fête comme en 98

FOOT - Deux heures après la fin du match qualifiant les Français en finale, l'avenue des Champs-Elysées était prise d'assaut. Plusieurs milliers de personnes s'y sont retrouvées pour crier leur joie.

"On est en finale !": les supporters de l'équipe de France ont laissé éclater leur soulagement, mardi 10 juillet au soir à Paris. Après la victoire des Bleus face aux Belges (1-0) en demi-finale de la Coupe du monde de football à Saint-Pétersbourg, la plus célèbre avenue du monde a vu défiler, sur ses pavés, des milliers de Parisiens dans une ambiance festive et conviviale.  


Les images de cette foule compacte, rassemblée sur les Champs-Elysées et chantant la Marseillaise, rappellent la communion de 1998, qui avait vu les Bleus de Zidane gagner la Coupe du Monde, sacre déjà célébré sur les Champs. Les maillots de différents des différentes générations d'équipes de France (Zidane, Ribéry, Griezmann...) se mélangeaient tout autour de l'Arc de triomphe.

Les fumigènes ont embrasé la nuit, en alternance avec les lourdes détonations de pétards. Dans le métro, sur la ligne 1 direction les Champs-Élysées, le wagon a vibré sous les sauts des supporters. Sur la place de la Concorde, des enfants tête dehors depuis le toit-fenêtre des voitures agitent des drapeaux bleu-blanc-rouge, les supporters les acclament. Les motos font rugir leur moteur.

Une ambiance que personne n'avait vraiment envie de quitter. Aussi, peu après minuit, les Champs-Elysées ont été évacués progressivement par les forces de l'ordre. Partant de la place de l'Etoile, une dizaine de camions de CRS ont descendu l'avenue lentement, parfois visés par des jets de bouteilles, les policiers répondant avec des grenades lacrymogènes. 


Des rassemblements ont également eu lieu sur les places de la République et de la Bastille, à Paris, mais aussi dans de nombreuses villes à travers tout le pays, notamment sur le Vieux-Port à Marseille, à Montpellier, Strasbourg, Rennes et Nice, où un mouvement de foule a fait une trentaine de blessés légers.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Coupe du monde de football 2018 en Russie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter