VIDÉO - Coupe du monde 2019 : Sidonie Asseyi commente la faute sur sa fille Viviane durant Nigéria-France

Football

Toute L'info sur

La Coupe du monde féminine de football 2019

BLEUES - Sidonie Asseyi, la maman de Viviane Asseyi est probablement la plus grande supportrice de l'Equipe de France. Elle était l'invitée de l'émission "Le Mag" sur TMC, ce mercredi 19 juin et a commenté la faute qui a conduit à la victoire de l'Equipe de France.

De Sidonie Asseyi, c'est sans doute Viviane Asseyi, la joueuse des Girondins de Bordeaux et de l'Equipe de France féminine, qui en parle le mieux : "Elle vit les matchs à fond". Depuis le début de la compétition, cette maman passionnée de football ne passe pas inaperçue dans les tribunes : maillot de l'Equipe de France, vuvuzela, perruque, visage bleu, blanc, rouge ... Elle vit le moment passionnément. Elle était l'invitée de l'émission "Le Mag" de la Coupe du Monde ce mercredi 19 juin pour évoquer les autres parents, sa fille et la compétition. 

Elle vit cette compétition plutôt bien. "On est une famille avec les 23 joueuses, les parents des autres joueuses. La fatigue je l'écoute pas. Je suis contente", lance cette ancienne joueuse de foot à Libreville au Gabon. "J'ai commencé le foot, c'est une transmission. Je jouais un peu à Colombes mais vu le froid... Quand tu arrives en France, tu viens du bled en plein hiver ... J'allais en mode ski mais c'était pas pour moi", rigole-t-elle. 


Pour elle, voir Viviane, sélectionnée par Corinne Diacre a été une immense joie. "C'est vingt ans, vous ne pouvez pas savoir... J'ai sacrifié mes week-ends, tu accompagnes ton enfant... C'est un travail à plein temps. Pendant trois ans, je l'ai pas suivie dans les stades parce que j'étais malade. Et puis je me suis accrochée parce qu'elle est unique, elle est fille unique", dit-elle. 

Puis, Denis Brogniart lui a demandé de commenter la faute qui a amené les Bleues à la victoire, avec le penalty et d'expliquer le moment. "Je regardais les écrans, pour voir si Amandine Henry me voyait. Pour lui dire d'appeler l'arbitre, pour la VAR", raconte-t-elle dans un éclat de rire. "Je veux rendre hommage au groupe de parents de ces joueuses. Je porte un peu ce message, c'est moi ce soir et ce sont eux aussi. C'est ça aussi la magie de cette famille France féminin. C'est de nous retrouver, on encourage. J'ai la chance d'être là mais c'est comme s'il y avait tout ce monde avec nous", conclut cette maman passionnée.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter