VIDÉO - Euro 2016 : la Russie oblige la Suède de Zlatan Ibrahimovic à passer par les barrages

Football

FOOTBALL - La Suède devra disputer les barrages pour aller à l'Euro 2016, sa victoire contre la Moldavie ce lundi à Solna (2-0) ayant été insuffisante car la Russie, vainqueur du Monténégro sur le même score, a pris le deuxième billet de qualification directe.

Zlatan Ibrahimovic ne disputera peut-être pas l'Euro 2016. L'attaquant suédois du PSG, qui rêve de disputer une dernière grande compétition internationale dans son pays d'adoption, devra en effet passer par la case barrages, ô combien incertaine. Les hommes d'Erik Hamren ont pourtant rempli leur part du contrat ce lundi soir en disposant (2-0) de la Moldavie à Solna. Mais il fallait aussi que la Russie s'incline pour qu'ils puissent décrocher sur le fil une qualification directe. Et le miracle n'a pas eu lieu, les Russes ayant remporté (2-0) leur match face au Montenegro.

Il était de toute façon sans doute déjà trop tard pour la Suède, battue coup sur coup en Russie (1-0) puis à domicile face à l'Autriche (1-4), l'étonnant mais solide leader de ce groupe G, au début du mois de septembre. Surtout, la sélection scandinave continue d'afficher des carences rédhibitoires dès que son capitaine emblématique ne la porte pas à bout de bras.

À LIRE AUSSI >> Zlatan Ibrahimovic "en discussions" avec Universal pour un film sur sa vie

La victoire de ce lundi l'a encore démontré : le premier but suédois (à voir ci-dessous) a été l'oeuvre d'Ibrahimovic, et le second a été inscrit d'un joli lob par Zengin, mais parce que le gardien n'avait pas eu le temps de se replacer après avoir dû intervenir devant Zlatan...

Pour le reste, l'attaquant du PSG s'est surtout signalé par deux ratés magistraux et par une sortie prématurée dès la 58e minute, signe que sa condition physique reste précaire. Son équipe, conspuée par ses propres supporters au coup de sifflet final, devra donc trouver d'autres ressources d'ici les matchs couperets de novembre. Mais aussi prier pour ne pas tomber sur un adversaire trop fort.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter