Trois mois après le sacre des Bleus, le retour triomphal du roi Mbappé à Bondy

Football
DirectLCI
COME-BACK - Ce mercredi après-midi, le champion du monde français Kylian Mbappé est revenu sur la terre de ses premiers exploits, à Bondy, trois mois après le sacre des Bleus en Russie. Devant près de 900 personnes au stade Léo Lagrange, le prodige du PSG s'est adressé aux plus jeunes, les encourageant à croire en leurs rêves.

Tout Bondy attendait ce moment. Ce mercredi après-midi, la fierté de la ville, Kylian Mbappé, a fait son grand retour chez lui, trois mois après le sacre de l’équipe de France au Mondial 2018 en Russie. Un Mondial que "Kyky" a illuminé de son talent, marquant notamment un doublé en huitième de finale face à l’Argentine (4-3) et un but en finale contre la Croatie (4-2). 


Positionné sur une scène devant près d’un millier de personnes au stade Léo Lagrange, majoritairement des enfants et des adolescents, la star du Paris Saint-Germain a tenu un discours fort et plein d’espoirs pour la jeune génération. "Croyez en vos rêves ! J'espère qu'un jour l'un de vous sera à ma place ici et que je viendrai l'acclamer", a-t-il déclaré avant d’ajouter : "C'est beaucoup d'émotion de revenir ici en tant que champion du monde, c'est le plus beau cadeau."

C'est un privilège de revenir parmi vous, dans ma maison ici à Bondy.Kylian Mbappé lors de sa visite à Bondy.

"Je suis plus heureux que vous ! C'est un privilège de revenir parmi vous, dans ma maison ici à Bondy", a affirmé le jeune prodige de 19 ans, visiblement ému. Son père Wilfried a ensuite pris la parole : "Quand on voit la jeunesse de Bondy on est fier de ce qu'elle représente. On montre le meilleur côté du 93 (ndlr : la Seine-Saint-Denis), qui est représenté par Bondy, c'est ma plus grande fierté."


Parmi les personnalités présentes à Bondy pour féliciter le champion du monde tricolore ce mercredi, la maire de la ville Sylvine Thomassin (PS), le groupe LEJ et le rappeur Sofiane, également originaire de la Seine Saint-Denis, plus précisément du Blanc-Mesnil.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter