VIDÉO - France - Angleterre : "God save de Queen", minute de silence, Oasis... à notre tour d'honorer les victimes des attentats de Londres et de Manchester

RECUEILLEMENT - Pour saluer la mémoire des victimes des attentats survenus à Manchester et Londres, le Stade de France se mettra à l'heure britannique ce mardi soir à l'occasion du match amical France-Angleterre. Comme Wembley l'avait fait en novembre 2015, après les attaques à Paris et Saint-Denis.

L’occasion de rendre la pareille. Après des semaines sanglantes au Royaume-Uni, les Français s’apprêtent à rendre hommage aux victimes des attentats de Manchester et de Londres en marge du match amical France-Angleterre qui se joue ce mardi soir. Drapeau anglais déployé dans les travées du Stade de France, minute de silence, paroles de l'hymne anglais projettées sur écran géant : tout a été prévu pour montrer la France est derrière le Royaume-Uni dans cette épreuve. Le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May assisteront au match. 


Pour mémoire, l’équipe de France de France avait affronté l’Angleterre à Wembley quatre jours après les attentats de Paris. Avant la rencontre, les supporters britanniques avaient repris en cœur la Marseillaise en mémoire des victimes tombées sous les balles des terroristes. Un hommage émouvant d’autant que certains avaient pris la peine d’apprendre les paroles de notre hymne national. Lesquelles avaient notamment été publiées dans les médias locaux avant la rencontre.

Dimanche dernier, le milieu de terrain Blaise Matuidi a exhorté les spectateurs du Stade de France à faire de même en chantant God Save the Queen. "Si l'hymne de l'Angleterre est chanté, que tout le monde puisse l'accompagner. Ce pays le mérite, notamment avec ce qu'il s'est passé récemment", a déclaré le joueur lors d’un point presse à Clairefontaine. 

Habituellement, l’usage veut que l’hymne national du pays visiteur soit joué en premier. Mais pour marquer le coup, la Fédération française de football a annoncé que l’ordre des hymnes nationaux serait inversé. Les paroles de God Save the Queen seront projetées dans le stade afin que tous les spectateurs puissent le reprendre à l’unisson. Après le temps des hymnes, une minute de silence sera observée dans le stade. 


A noter aussi que la Garde républicaine jouera le morceau d’Oasis "Don’t look back in anger" ("Ne te retourne pas sur le passé avec colère") pour accompagner l’arrivée des joueurs sur le terrain. Une chanson pacifique qui avait résonné aux quatre coins du Royaume-Uni ces dernières semaines lors des cérémonies d’hommage aux victimes. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Manchester

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter