VIDÉO - Grâce à un Messi de gala, l'Argentine bat la Colombie (3-0) et reprend espoir pour le Mondial 2018

Football

SOULAGEMENT – En mauvaise posture dans son groupe de qualification pour le Mondial 2018 en Russie, l’Argentine s’est relancée mardi soir en venant à bout de la Colombie (3-0). Une rencontre au cours de laquelle s’est illustré Lionel Messi, auteur d’un but magistral et de deux passes décisives.

Conscient qu’il était temps de sortir le grand jeu pour redonner espoir à une équipe d’Argentine en bien mauvaise situation dans son groupe de qualification pour la Coupe du monde 2018, Lionel Messi a porté sa sélection vers la victoire mardi soir contre la Colombie (3-0). Il n'aura d’ailleurs fallu que neuf minutes à l'Albiceleste pour dissiper les nombreux doutes nés de ses dernières prestations, notamment de sa déroute face au Brésil (3-0) vendredi. Fauché par Wilmar Barrios à 30 m du but colombien, Messi se faisait justice lui-même sur coup franc et plaçait les siens sur orbite d'un coup de patte magistral dans la lucarne droite de David Ospina pour son 57e but en 116 sélections.

L'Argentine remonte à la 5e place de son groupe de qualification

Assommée, la Colombie était mise KO à la 22e minute avec une nouvelle contribution de "La Pulga", cette fois passeur décisif. Le quintuple ballon d'Or, qui avait brièvement mis un terme à sa carrière internationale après la défaite de l'Argentine en finale de la Copa America 2016, s'est joué une nouvelle fois de Barrios et a trouvé dans la surface de réparation Lucas Pratto. En seconde période, la Colombie, revigorée par l'entrée en jeu de Macnelly Torres et un marquage très physique sur Messi, tentait de sonner la révolte par Falcao, mais Angel Di Maria, sur un nouvel exploit personnel de l’attaquant du FC Barcelone, a définitivement garanti la victoire de son équipe (83e).

Grâce à ce cinquième succès en douze matches, le premier depuis le 1er septembre, l'Argentine s'est repositionnée à la 5e place de son groupe, qui lui permettrait de disputer un barrage face à une sélection de la zone Océanie, avec 19 points au compteur, à un point du Chili qui occupe la 4e place, la dernière directement qualificative pour le Mondial russe. Bref, l’Albiceleste respire et elle peut remercier Messi. Une fois de plus.

Lire aussi

    Lire et commenter