Vidéo - Hashtag United, l'équipe de foot amateur qui cartonne sur YouTube

Football
CONCEPT - Avec un million d'abonnés sur sa chaine YouTube, l'équipe de football amateur Hashtag United, essentiellement composée d'une bande de potes, rencontre un succès fulgurant sur la Toile.

Prenez un groupe de potes tout à fait ordinaire qui affectionnent se retrouver le dimanche pour taper le cuir. Ajoutez-y Spencer Owen, un des plus célèbres youtubeurs outre-manche. Glissez-y quelques références aux jeux vidéos tels que Fifa ou Football Manager et vous obtenez l'équipe Hastag United. Ce club, créé de toute pièce, est ainsi suivi par près d'un million de personnes chaque week-end.  Un succès qui s'explique en grande partie par la présence de la chaîne Spencer FC, qui propose des défis autours des jeux vidéos et du football, et compte 1,7 millions d'abonnés. Le Hastag United est la fusion de ces deux univers. 

Une équipe de potes sponsorisée par Umbro et le jeu Top Eleven

 Spencer Owen et ses coéquipiers  sont sponsorisés par Umbro le jeu Top Eleven (simulation de carrière d'entraîneur). De plus,  leurs péripéties sont filmées en amont des matchs, durant les matchs et en aval des matchs. De quoi recueillir toutes leurs émotions. Le tout est diffusé sur YouTube dans un résumé de vingt minutes bien ciselé.

Ils ont déjà leur propre jaquette sur Fifa 17

 Le Hashtag United dispute déjà sa troisième saison... En moins d'une année d'existence. Deux "montées" succéssives contre des équipes d'entreprise, puis face à celles des célébrités et de membres de staff de clubs professionnels. Et le hashtag United évolue désormais en Sunday League et se frotte à  des clubs de niveau amateur. Evidemment, on est très loin de la spéctaculaire Premier League,  mais cela n'empêche pas cette bande de copains d'avoir sa propre jaquette sur le dernier Fifa 17, comme toutes les équipes de l'élite anglaise. D'après la BBC, il se murmure que les jaune et bleu pourraient même apparaître prochainement dans Football Manager.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter