VIDÉO – Incidents lors d'OM-OL : ce qui s'est passé dimanche au Vélodrome

Football

LIGUE 1 – Cet Olympico qui devait être un sommet entre Marseille et Lyon a touché les bas-fonds, dimanche soir. Le retour de Mathieu Valbuena au Vélodrome a catalysé les rancœurs des supporters de l'OM. Le match a même dû être interrompu pendant une vingtaine de minutes et les débordements ont déclenché jusqu'à l'intervention ministérielle. Au-delà du score (1-1), retour sur une sale soirée.

 Avant le match :
C'était annoncé : Mathieu Valbuena allait recevoir un accueil des plus hostiles, dimanche à l'occasion de son retour au Vélodrome en tant que joueur de l'ennemi honni, Lyon. Et "Petit Vélo", malgré huit saisons à mouiller le maillot pour l'OM, n'a pas été déçu du voyage. À l'extérieur du Vélodrome, son numéro 28, porté aux nues au moment de son départ pour le Dynamo Moscou, est incendié. Même sous les fenêtres de leur hôtel, où ils séjournent en attendant la rencontre, les Lyonnais – Mathieu Valbuena en tête – ont essuyé des sifflets, a raconté Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. 

  En tribunes : 
Les supporters des South Winners ont érigé une potence au bout de laquelle pendait une marionnette à l'effigie de Mathieu Valbuena. Les Commandos Ultras, eux, ont déployé une banderole sur laquelle est inscrit "Tu n'es qu'un traitre". 

Quand son visage apparait sur l'écran géant du stade, c'est une énorme bronca qui descend des tribunes. 

Lors de l'interruption provoquée par des jets de bouteille en verre sur le gardien des Gones, Anthony Lopes, on voit les deux présidents, Vincent Labrune (OM) et Jean-Michel Aulas (OL), discuter vivement : " J’ai dit à Vincent Labrune que c’était un guigno l et qu’il ne durera pas aussi longtemps qu’il le croit dans le football. Les dirigeants de l’OM n’ont pas été responsables, ils ont propagé voire organisé une vendetta à l’égard de Mathieu Valbuena", a déclaré JMA, en zone mixte. 

LIRE AUSSI >> "Si j'étais Valbuena, j'irais m'acheter d'urgence des boules Quiès", prévient Bengous 

 Sur le terrain : 
L'ambiance n'est pas meilleure et Mathieu Valbuena n'a pas été ménagé, à l'image de ce tacle asséné par Romain Alessandrini.  Expulsé pour ce geste, le natif de Marseille laissera ensuite ses coéquipiers à dix.

Le défenseur (buteur), Karim Rekik, lui a aussi parlé du pays sur une intervention. Evidemment, pour l'ancien chouchou du Vélodrome frapper un penalty sans prendre de projectiles sur la tête, a relevé de l'exploit. Après l'interruption de 23 minutes provoquée par le jet de bouteilles de bière sur Anthony Lopes, la rencontre s'est déroulée en présence des forces de sécurité déployées derrière l'en-but lyonnais. Dans le couloir sous le Vélodrome, les caméras d'Infosport+ ont capté Franck Passi, l'adjoint de Michel, interpeller Mathieu Valbuena : "Reste debout, on te connaît Mathieu, arrête de gueuler pour ça". Le joueur lui répond : "Franck ! Ne t'y mets pas toi aussi".   

EN SAVOIR +  >> Après OM-OL, le retour des filets de protection au Vélodrome 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter