VIDÉO - L'angoisse et la joie de Didier Drogba pendant les tirs au but en finale de la CAN 2015

VIDÉO - L'angoisse et la joie de Didier Drogba pendant les tirs au but en finale de la CAN 2015

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Le plus grand joueur de l'histoire du football ivoirien, qui a tout récemment mis un terme à sa carrière internationale, a vu ses ex-coéquipiers enfin remporter la Coupe d'Afrique des nations... sans lui. Ce qui ne l'a pas empêché de vivre très intensément le dénouement de cette finale face au Ghana (0-0, 9-8 aux tirs au but) devant sa télévision. La preuve.

On a tous pensé à lui. Didier Drogba, idole du peuple ivoirien, l'attaquant qui a tiré vers le haut le football de son pays pendant plus d'une décennie, et grâce auquel les Éléphants ont récemment disputé deux finales de Coupe d'Afrique des nations, en 2002 et en 2012. Toutes deux perdues. Ces désillusions ont évidemment été des étapes essentielles dans le triomphe de cette génération, dimanche soir face au Ghana (0-0, 9-8 aux tirs au but) . Elles ont renforcé la détermination de tout un groupe et lui ont permis d'acquérir un sang-froid certain qui restera la marque de son parcours en Guinée équatoriale dans cette édition 2015. Qui, pour la première fois, s'est jouée sans le héros.

C'est cet été que Drogba avait décidé de mettre un terme à sa longue histoire d'amour avec son équipe nationale, nourrie de 66 buts en 106 sélections. Le buteur de Chelsea ne pouvait plus tolérer de voir le temps qui passe lui faire perdre son statut de leader. "C'est le bon moment pour arrêter, laisser la place aux jeunes pour commencer à construire une équipe pour les années à venir, arguait-il sur Canal+ au début du mois d'août. C’est une décision difficile parce que je sais de quoi je suis capable, mais à partir du moment où je sens que l’on n'a plus confiance en moi comme avant, je pense que c’est une décision sage. Je suis à la disposition du pays mais plus pour jouer. C’est fini."

Le sens du partage

Il n’avait été titularisé qu’à une seule reprise, lors de l’ultime match contre la Grèce (1-2), durant la Coupe du monde... On aurait donc pu imaginer l'ex-capitaine emblématique aigri et incapable de suivre le parcours des copains à cette CAN devant sa télévision. Mais cela a été tout le contraire. Didier Drogba a vécu la séance exactement de la même manière que tous ses compatriotes. Il a souffert puis exulté avec son peuple. Avant de mettre en ligne, via son compte Instagram , cette vidéo montrant sa propre libération, suivie de ce vibrant hommage au gardien Copa Barry, on ne peut plus décisif dans le dénouement de la séance de tirs au but : "Boubacar Copa Bary, tu as fait crier ma belle sœur jusqu'ààààà !!! Je t'aime mon frère. Les critiques t'ont fait grandir jusqu'à devenir héros national !" Une certaine idée de la classe.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter