VIDEO - L'Atlético fait exploser l'AC Milan

VIDEO - L'Atlético fait exploser l'AC Milan

DirectLCI
FOOTBALL - Il n'y a pas eu de match, mardi, entre l'Atlético Madrid, déjà vainqueur à l'aller, et les Italiens de l'AC Milan (4-1). Accrocheurs pendant 40 minutes, les rossoneri ont ensuite explosé et sortent dès les 8es de finale.

Kaka pourra le regretter. On joue la 36e minute du match quand le meneur de jeu milanais, à la réception d'un centre de Taarabt, envoie au-dessus des cages sa tête alors qu'il s'était démarqué au point de penalty. Le Brésilien, qui venait d'égaliser, déjà de la tête, se prend alors le visage à deux mains et il y a de quoi : après cette occasion qui lui aurait permis de passer en tête et d'être virtuellement qualifiée, le club milanais allait s'effondrer.

Car mis à part le quart d'heure de flottement entre le but de Kaka (27e) et son occasion manquée, l'Atlético Madrid a été bien supérieur aux Lombards. Très rapidement, l'inévitable Diego Costa a ouvert le score d'une parfaite reprise de volée (3e). Puis, un moment enrayé, le rouleau compresseur s'est mis en marche, redoutable machine de contre qu'il est. Profitant d'une remise de la poitrine de Raul Garcia, Arda Turan envoyait une fléchette sous la barre d'Abbiati, impuissant (2-1, 40e), puis ce même Raul Garcia tuait tout suspense de la tête à la 70e minute (3-1) avant que Diego Costa ne scelle le score (4-1, 85e).

Le score aurait même pu être encore plus large mais le quasi parfait ciseau de Raul Garcia est passé juste à côté (42e) et la transversale a repoussé la frappe de l'excellent Gabi au bout d'un contre (48e). Milan a aussi touché du bois lorsque Robinho s'est essayé à la reprise du droit (73e), mais pas de contestation possible : l'Atlético, déjà vainqueur en Italie (1-0), était bien au-dessus. C'est la première fois que le club madrilène jouera un quart de finale de Ligue des champions depuis 1997. L'AC MIlan sort dès les 8es de finale pour la 5e fois lors de ses six participations.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter