VIDÉO - Le doublé de Cristiano Ronaldo lors de Real Madrid-Schalke 04 (3-1)

VIDÉO - Le doublé de Cristiano Ronaldo lors de Real Madrid-Schalke 04 (3-1)

Football
DirectLCI
LIGUE DES CHAMPIONS - Le Real Madrid s'est qualifié sans surprise pour les quarts de de finale, battant Schalke 04 3-1 grâce à deux buts de Cristiano Ronaldo. Mais cette bonne préparation avant le Clasico face à Barcelone dimanche a été entachée par la blessure de Jesé.

Souvenez-vous l'été dernier. On s'était demandé comment Cristiano Ronaldo et Gareth Bale pourraient bien jouer ensemble. Ceux qui s'interrogent encore n'ont qu'à regarder la vidéo ci-dessous. L'association des deux stars est désormais une affaire qui roule et c'était bien le seul relatif enjeu du 8e de finale retour de Ligue des champions ayant opposé, mardi soir, le Real Madrid, vainqueur (1-6) à l'extérieur lors du match aller , à Schalke 04. Les Espagnols, avec une équipe remaniée (sans Benzema, Modric, Di Maria et Marcelo, mais avec Varane titulaire) ont même porté à neuf le nombre de buts dans la besace des Allemands, s'imposant cette fois 3-1 à Santiago-Bernabeu.

L'ouverture du score survient à la 21ème minute, quand le Ballon d'or 2013 convertit sans peine une offrande de son partenaire Gallois consécutive à un festival de Morata aux abords de la surface adverse. Schalke égalise dix minutes plus tard, sur un malentendu (une frappe de Hoogland contrée par Ramos). Mais, au retour des vestiaires, Bale s'empare du ballon à hauteur du rond central et place Ronaldo sur orbite. Le Portugais avale ensuite goulument les 50 mètres qui le séparent du but pour aller placer une frappe imparable au premier poteau.

Il s'agit de son 13ème but (en huit matches) en Ligue des champions, ce qui situe (déjà) la superstar à une petite longueur du record de pions inscrits en C1 en une saison, co-détenu par José Altafini et Lionel Messi. Ronaldo aurait d'ailleurs pu l'égaler, voire le dépasser, dès mardi soir, car il a trouvé la barre transversale – action qui profitera finalement à Morata sur une passe de Bale (75e, 3-1) – puis le poteau à cinq minutes du terme. Mais on ne va pas le plaindre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter