VIDÉO - Le dribble insolent de Neymar qui a rendu fous furieux les joueurs de l'Athletic Bilbao

VIDÉO - Le dribble insolent de Neymar qui a rendu fous furieux les joueurs de l'Athletic Bilbao

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Samedi soir, le FC Barcelone, déjà sacré champion d'Espagne, a remporté la Coupe du Roi en battant (3-1) l'Athletic Bilbao. Mais ce que l'Espagne et les Basques ont retenu, c'est la provocation de Neymar en fin de match.

Volonté de faire le spectacle ou d'humilier l'adversaire ? C'est le débat qui agite l'Espagne du foot au lendemain d'une finale de Coupe du Roi remportée (3-1) par le FC Barcelone contre l'Athletic Bilbao et marquée par un but fabuleux de Lionel Messi. Mais ce n'est pas ce dernier qui a créé la polémique, malgré un passage en revue de cinq joueurs. Non, ce que les Basques n'ont pas digéré, c'est le dribble tenté par Neymar en fin de match, consistant à soulever le ballon du talon derrière lui pour l'expédier au-dessus de son défenseur. Un geste technique que ses adversaires ont vu comme une provocation et qui a même déclenché un début d'échauffourée sur le terrain. À voir ici.

"Il pourrait éviter ce genre de choses quand le score est déjà décidé", a ainsi regretté l'entraîneur de Bilbao, Ernesto Valverde. "Il n'y avait rien d'élégant ou de sportif à tenter un tel geste. Neymar a des exemples dans son équipe, des joueurs bien meilleurs que lui qui se tiennent correctement et dont il pourrait apprendre beaucoup", a, pour sa part, taclé le défenseur basque Iraola.

Neymar : "Il est incroyable que des gens puissent se mettre en colère"

Un flot de critiques auquel a même pris part... le coach du Barça, le sanguin Luis Enrique : "En Espagne, c'est mal vu. Si j'étais joueur de l'Athletic, moi aussi je réagirais ainsi, voire pire. Mais au Brésil, c'est normal, il faut comprendre le contexte. Il ne fait pas ça pour chambrer. Nous essaierons de contrôler ça avec le temps." Ce qui s'annonce difficile à la lecture de la réaction de l'intéressé : "C’est le football et, dans le football, ces choses arrivent. Il est incroyable que des gens puissent se mettre en colère mais c’est ma façon de jouer. Je joue comme ça depuis longtemps et je ne changerai pas juste parce que ça agace certaines personnes." Provocateur jusqu'au bout, donc.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter