VIDÉO - Le joli but d’Ibrahimovic qui envoie le PSG en finale de Coupe de France

VIDÉO - Le joli but d’Ibrahimovic qui envoie le PSG en finale de Coupe de France

FOOTBALL - Le Paris Saint-Germain s’est imposé mardi en demi-finale de Coupe de France à Lorient (0-1) et retrouvera le Stade de France le 21 mai prochain. Les champions de France se sont imposés, au terme d’un match pas totalement maîtrisé, grâce à un but de Zlatan Ibrahimovic.

Quelques jours après la démonstration face à Caen en championnat (6-0), le Paris Saint-Germain a nettement plus souffert, mardi soir au stade du Moustoir pour se débarrasser de Lorient en demi-finale de Coupe de France. Face à des Bretons bien organisés et qui ont posé d’énormes difficultés aux hommes de Laurent Blanc. Les coéquipiers de Walid Mesloub, omniprésent durant la rencontre, auraient même dû bénéficier d’un pénalty à la 33e minute, lorsque Raphaël Guerreiro a été fauché par Marquinhos.

San Salvatore

Malgré des occasions de Cavani et Ibrahimovic en première mi-temps, le PSG ne s’est pas vraiment montré dangereux. Il faudra attendre la 75e minute pour que le Suédois trouve l’ouverture. Servi dans l’axe par Angel Di Maria, l’ancien attaquant du Milan AC, pas attaqué, a avancé, éliminé d’un double contact Zargo Touré avant de tromper Benjamin Lecomte de l’extérieur du pied. Si les Parisiens doivent leur qualification à leur attaquant, ils peuvent également remercier leur portier, Salvatore Sirigu. L’Italien s’est montré déterminant en stoppant une frappe de Majeed Waris à la 62e minute, en effectuant une magnifique parade suite à un tir de Benjamin Moukandjo (72e) et en captant une tête de Touré à la 89e minute.

A LIRE AUSSI >> REVIVEZ - Le PSG s'impose à Lorient et file en finale de Coupe de France

Si les Parisiens ont reconnu, après la rencontre, être encore marqués par l’élimination en quarts de finale de la Ligue des champions à Manchester City, ils devront évacuer cette déception samedi, à l’occasion de la finale de la Coupe de la Ligue face à Lille. Contre des Dogues qui restent sur une impressionnante série de six victoires consécutives, les hommes de Laurent Blanc devront montrer un autre visage sous peine de vivre une deuxième désillusion en quelques jours.

Sur le même sujet

Lire et commenter