VIDÉO - L'énorme raté de Dries Mertens face au but avec la Belgique

Football

FOOTBALL - La Belgique a conclu sa campagne de qualifications pour l'Euro 2016 par une victoire, mardi face à Israël (3-1). Premier buteur de la soirée, Dries Mertens, le joueur de Naples, a été l'auteur du raté de ces éliminatoires. Sans conséquence heureusement.

Lukaku, Hazard, De Bruyne, Mertens... Quand tout ce beau monde combine, cela fait très mal à la défense adverse. Et ce n'est pas les Israéliens qui pourront dire le contraire. Battu mardi par des Belges euphoriques, Israël a essayé de contrôler tant bien que mal ce quartet magique. Alors que le score était toujours nul et vierge, Dries Mertens a eu une occasion presque immanquable au bout de ses pieds. Peu avant la demi-heure de jeu, le petit joueur de Naples a repris un centre de Kevin De Bruyne à côté alors qu'il était face au but israélien.

La Belgique première au classement Fifa

Malgré cet immense raté, le Diable rouge s'est vite rattrapé en seconde mi-temps avec un but plein de sans froid dans la surface de réparation, une nouvelle fois servi par le joueur de Manchester City. L'ancien ailier de Wolfsburg et Eden Hazard y sont également allés de leur but avant que Hemed ne réduise le score. Avec cette victoire, les Belges assurent la première place du groupe devant le Pays de Galles. Un résultat qui vient conclure une journée en beauté pour les Diables Rouges, premiers au classement Fifa.

À LIRE AUSSI >> PHOTOS - Découvrez les 20 sélections déjà qualifiées pour l'Euro 2016

"On est passés de 71e place à la première. L’Important, ce n’est pas le chiffre de numéro un mais notre énorme marge de progression pendant toute cette période (quatre ans)", nuançait l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux et sélectionneur belge, Marc Wilmots, à l'issue du match, dans des propos relayés par le journal L'Equipe. Les Belges sont parmi les favoris pour l'Euro célébré en France en 2016. Et même LE favori selon le sélectionneur israélien, Eli Gutman : "je sais de quoi je parle : j’ai attentivement observé l’Allemagne, mais aussi l’Argentine et le Brésil. En ce moment, la Belgique possède un niveau supérieur à ces équipes".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter