VIDEO - Les buts de Cavani et Cabaye qui qualifient le PSG face à Nantes (2-0)

VIDEO - Les buts de Cavani et Cabaye qui qualifient le PSG face à Nantes (2-0)

DirectLCI
COUPE DE FRANCE - Les Parisiens se sont qualifiés sans forcer pour les quarts de finale mercredi aux dépens du FC Nantes, grâce notamment à Edinson Cavani (2-0). Engagés sur tous les tableaux, ils peuvent compter sur un effectif où tout le monde semble concerné.
Le PSG n'est pas près de lever le pied. Mercredi soir au Parc, en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe de France, les Parisiens se sont assurés de tourner à plein régime pendant encore un bon bout de temps. C'est simple, à cette période de l'année, on ne peut pas faire calendrier plus overbooké : en Coupe de la Ligue, en Championnat et en Ligue des champions, les hommes de Laurent Blanc continuent leur bonhomme de chemin, visant la victoire finale dans chacune de ces compétitions.

Et, en plus d'avoir la mainmise sur le jeu, les coéquipiers du capitaine Thiago Motta ont réussi à concrétiser leurs temps forts, ce qui n'était plus vraiment leur point fort. Et ce, sans même avoir à s'en remettre à Zlatan Ibrahimovic, laissé sur le banc. "Psychanalysé" tout au long de la semaine par Laurent Blanc, Edinson Cavani, coupable de trop de ratés ces derniers temps, a profité de la Coupe de France pour retrouver le chemin des buts. 

Comme il l'avait fait à Bordeaux au tour précédent, là encore sans avoir Ibrahimovic dans les pattes. Un "syndrome" qui pourrait laisser penser que la présence du Suédois le tétanise... Dès le premier quart d'heure, on voit que l'Uruguayen - épaulé en attaque par Lavezzi et Bahebeck - ne gamberge pas. 

Sur un coup franc frappé plein axe par David Luiz, il échappe au défenseur canari et prolonge de la tête dans les buts nantais (15e, 1-0). Une séquence instinctive qui a le mérite de débloquer toute l'équipe puisque même Yohan Cabaye se décoince. Doublure de Verratti le temps d'une mi-temps, l'ex-Lillois se retrouve au bon endroit au bon moment pour réexpédier le mauvais renvoi du gardien, Dupé, au fond des filets du FCN (34e, 2-0). 

Le Parc des Princes, qui n'a pas du tout tremblé, a apprécié voir son équipe convertir ses occasions. Et c'est tant mieux, même si l'intensité a baissé en 2e mi-temps. Car les Parisiens vont disputer leurs trois prochains matches à domicile. Mais ce n'est pas la réception de Caen qu'ils attendent avec impatience. Dans cet agenda plus que chargé, c'est la date du 17 février qu'ils ont surlignée en rouge : le jour de la venue de Chelsea, en espérant que le PSG monte encore plus en puissance.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter