VIDEO - Les plus beaux buts de Thierry Henry en 20 ans de carrière

Football
FOOTBALL - A 37 ans, Thierry Henry a annoncé sa retraite ce mardi matin après une dernière pige du côté des New York Red Bulls. Le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France et d'Arsenal a marqué son époque. L'occasion de revenir sur les plus grands moments de sa carrière.

Ses buts du plat du pied à l'entrée de la surface de réparation ont fait le tour du monde et ont martyrisé plus d'un gardien. Sous le maillot d'Arsenal, Thierry Henry en a fait sa marque de fabrique et a construit sa légende autour de ce geste. Avec 226 buts marqués en 370 matches sous le maillot des Gunners, l'attaquant français restera comme le joueur emblématique de l'époque Wenger durant les années 2000.

EN SAVOIR +
>>
Thierry Henry annonce sa retraite >> Une retraite à 31 millions d'euros sur Sky Sports ?

En Angleterre, Henry remporte tous les trophées possibles et inimaginables : deux titres de champion, trois FA Cup, deux Community Shield, meilleur buteur du Championnat anglais à quatre reprises, il est également le meilleur buteur étranger de l'histoire de la Premier League. La saison 2003-2004, restera celle des plus grands exploits de Henry. "Les Invincibles" d'Arsenal clôturent leur championnat sans aucune défaite, et "Titi" trouve le chemin du but à 30 reprises. Seul Cristiano Ronaldo et Luis Suarez (31 buts) ont fait mieux depuis.

Il rejoint Barcelone pour enfin décrocher le Graal

Henry quittera Arsenal en 2007, avec un seul regret, celui de ne jamais avoir remporté la plus prestigieuse des compétitions de clubs, la Ligue des champions. C'est certainement la raison qui le pousse à rejoindre le FC Barcelone, la meilleure équipe du monde à ce moment-là. "J’ai toujours dit que si je m’en allais, je n’irais qu’à Barcelone. J’ai choisi Barcelone. Je vais y signer pour les quatre prochaines saisons. J’ai choisi ce club pour le football qu’il pratique, son histoire, son stade", expliquait alors "King Henry".

EN SAVOIR + >> Candela, Boghossian, Abidal : ses ex-coéquipiers le racontent

Les dirigeants catalans réunissent alors Messi, Ronaldinho, Eto'o et Henry sous le même maillot. L'association de cette pléiade de stars n'est pas forcément toujours concluante. Henry, exilé sur un côté, ne connaît pas le même rendement qu'avec les Gunners. Mais qu'importe, une saison après son arrivée, il remporte la fameuse Champions League, face à Manchester United, son adversaire favori lorsqu'il foulait les pelouses anglaises.

Une Coupe du monde 2010 qui fait tâche

Son histoire avec l'équipe de France est elle aussi particulière. Meilleur buteur de l'histoire des Bleus avec 52 buts, l'ancien joueur de l'AS Monaco aura été de toutes les grandes compétitions. Une Coupe du monde en 1998, une nouvelle finale en 2006, un championnat d'Europe en 2000. Henry fait certainement partie des trois meilleurs joueurs français de l'histoire du foot français avec Michel Platini et Zinedine Zidane. Mais comme toute légende, tout n'a pas été rose dans sa carrière.

Son image en France est écornée lorsqu'il effectue une passe de la main à William Gallas lors du match qualificatif pour la Coupe du monde 2010 face à l'Irlande. Il traversera cette dernière comme un fantôme, et portera le maillot des Bleus une dernière fois face à l'Afrique du Sud dans le marasme qui entoure cette équipe de France. Didier Deschamps et la FFF devraient rendre un dernier hommage à Thierry Henry lors du prochain France-Brésil au Stade de France. On dit que la dernière impression laissée est toujours la bonne, la fête qui lui sera consacrée le 26 mars prochain tentera de faire oublier les vieux démons de Knysna.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter