VIDEO - L'étrange publicité où Cristiano Ronaldo vante un masseur facial japonais

VIDEO - L'étrange publicité où Cristiano Ronaldo vante un masseur facial japonais

BUSINESS - Star mondiale du football, le joueur du Real Madrid multiplie les contrats publicitaires avec des marques plus ou moins connues. Ainsi, Cristiano Ronaldo se prête même au jeu un peu ridicule de promouvoir le "Facial fitness PAO", un masseur de visage japonais.

L'argent n'a pas d'odeur. Appliquant ce principe à la lettre, Cristiano Ronaldo enchaîne, comme d'autres joueurs de foot d'ailleurs, les contrats commerciaux, lui assurant ainsi de confortables revenus complémentaires (près de 22 millions d'euros annuels), en plus du joli salaire que lui verse le Real Madrid (17 millions par ans).

Une sorte d'hélice en caoutchouc à mordre avant d'agiter la tête

Le Portugais n'a donc pas besoin de promouvoir des produits étranges voire ridicules et pourtant, c'est bien le double Ballon d'or 2008 et 2013 que l'on retrouve dans une étrange publicité japonaise, à vanter les bienfaits d'un drôle de masseur facial, le "Facial fitness PAO". Au début du spot tout semble normal, CR7 enchaîne les jongles avec un ballon de foot, mais ensuite, il empoigne un objet qui ressemble un peu à une hélice d'avion en caoutchouc ...

C'est un masseur facial qu'il faut mettre en bouche (!!!) avant d'agiter la tête de haut en bas, afin que les "pales" de "l'hélice" ondulent et obligent les muscles du visage à s'activer. Et si dans cette publicité Ronaldo ne se prête pas au jeu, sur un plateau télé, l'attaquant n'a pas hésité à donner de sa personne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Lire et commenter