VIDÉOS - Ligue 1 : Metz-Lyon arrêté par des jets de pétards sur le gardien lyonnais

VIDÉOS - Ligue 1 : Metz-Lyon arrêté par des jets de pétards sur le gardien lyonnais

DÉBORDEMENTS – Au cours de la première période du match entre Metz et Lyon, des supporters messins ont lancé des pétards en direction d’Anthony Lopes, le gardien lyonnais. En conséquence, la rencontre a été interrompue par l’arbitre dès la 30e minute avant d'être définitivement arrêtée.

Le FC Metz menait au score contre l’Olympique Lyonnais grâce à un joli but de Gauthier Hein (29e) concrétisant une belle entame du promu. Mais la joie a été de très courte durée pour les Lorrains. Dans la foulée de l’ouverture du score, Anthony Lopes a été la cible d’un premier lancer de pétard, qui a nécessité l’intervention du staff médical lyonnais pour prendre en charge le gardien de l’OL au sol. 

Mais les supporters messins, massés derrière le but - qui avaient décidé de faire une grève d’encouragements après la débâcle dans le derby lorrain à Nancy (0-4), mercredi - ont jeté un deuxième pétard, qui a explosé à proximité du joueur ainsi que l'un des docteurs. 

En vain, Guido Milan, le capitaine messin, et son coéquipier Renaud Cohade ont tenté de résonner les fauteurs de trouble. Cette situation a contraint l’arbitre de la rencontre, Lionel Jaffredo, à stopper les débats et à renvoyer prématurément les joueurs aux vestiaires. Puis le match a été définitivement stoppé après 45 minutes d'arrêt. Logiquement, le FC Metz s'expose à des sanctions auprès de la commission de discipiline de la Ligue nationale et pourrait perdre sur tapis vert. 

A moins que le match ne soit rejoué. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden estime que le Covid-19 fera "plus de 600.000" morts aux États-Unis

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Que sait-on de l'ivermectine dans le traitement du coronavirus ?

Lire et commenter