VIDÉO - Ligue 1 : Montpellier plonge Lyon dans la crise (2-4)

VIDÉO - Ligue 1 : Montpellier plonge Lyon dans la crise (2-4)

DirectLCI
LIGUE 1 – Trois jours après son élimination de la Ligue des champions, l'Olympique Lyonnais été balayé à domicile face à Montpellier en match avancé de la quinzième journée de Ligue 1 (2-4).

Trois matchs, trois défaites. En huit jours, les hommes d'Hubert Fournier se sont inclinés à trois reprises, contre Nice (3-0), La Gantoise (1-2) et puis finalement Montpellier (1-3). Une nouvelle fois battus collectivement, les Lyonnais ont affiché de nouvelles largesses défensives, notamment dans l'alignement. D'abord sur l'ouverture du score contre son camp de Maxime Gonalons, titularisé en défense centrale avec Milan Bisevac (8e, 0-1). Ensuite sur un duel à l'épaule avec Ninga et perdu par Rafael (11e, 0-2) pour le but du break, puis une nouvelle fois le défenseur brésilien, offrant un véritable caviar pour le doublé de Ninga (48e, 1-3). Cette fois-ci, personne ne pourra rejeter la faute sur Yanga-Mbiwa, resté sur le banc ce vendredi.

Grenier a rejoué

L'addition aurait même pu être encore plus lourde si Anthony Lopes, complètement livré à lui-même, n'avait pas sauvé les siens à cinq reprises. Les Lyonnais s'en seront remis aux coups de pied arrêtés pour sauver l'honneur. Alexandre Lacazette a repris de la tête un corner de Mathieu Valbuena (14e, 1-2) et Rachid Ghezzal a inscrit un superbe coup-franc tout en toucher (85e). Les Lyonnais pourront tout de même regretter de s'être vu injustement annuler l'égalisation à 2-2 pour un hors-jeu inexistant de Corentin Tolisso avant la pause. La seule bonne nouvelle de la soirée à Gerland, c'est le retour de Clément Grenier, entré en jeu après la mi-temps.

Grâce à cette belle victoire, les Montpelliérains enchaînent un troisième succès de rang, et remontent à la treizième place, à hauteur de l'OM et de Bordeaux.
De leurs côtés, les Lyonnais restent provisoirement deuxièmes, mais pourraient se retrouver hors du podium en fonction des résultats du week-end. Hubert Fournier n'a jamais été autant menacé que ce vendredi soir...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter