Ligue des champions : l'incroyable affaire du maillot du PSG à Marseille

Ligue des champions : l'incroyable affaire du maillot du PSG à Marseille

Le préfet de police de Marseille voulait interdire ce dimanche le port du maillot du PSG pour éviter d'éventuels affrontements entre supporters. Une décision qui a rapidement divisé. La polémique s'est très vite rependue au-delà de la cité phocéenne.

À deux jours d'un match historique, la mesure a beaucoup fait réagir. La préfecture de police de Marseille a fait machine arrière. Si le PSG gagne la finale de la Ligue des champions dimanche soir, les Marseillais pourront fêter l'événement en arborant un maillot parisien. L'arrêté préfectoral, qui l'interdisait, a été abrogé face à une polémique qui ne cessait d'enfler.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 21/08/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 21 août 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Policier tué à Avignon : le collègue d'Eric Masson présent lors du meurtre reconnaît formellement le principal suspect

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.