VIDEO - "Ça va le visage ?" : quand Thiago Motta trolle l’interview de Paul Baysse après lui avoir mis un coup de tête

DirectLCI
TROLL – Après la défaite du PSG à Nice dimanche soir (3-1), où Thiago Motta a été exclu pour un coup de tête sur Paul Baysse, l'Italo-Brésilien n’a pas hésité à poursuivre la querelle après le match en titillant le capitaine niçois devant les caméras. On vous raconte.

Thiago Motta reste bel et bien fidèle à sa réputation. Après le match perdu dimanche soir par le PSG face à l'OGC Nice (3-1), au cours duquel il a reçu un carton rouge pour un coup de tête sur Paul Baysse, l'Italo-Brésilien n’a pas hésité à poursuivre la querelle après la rencontre dans les couloirs de l’Allianz Riviera, en titillant le défenseur et capitaine niçois devant les caméras (voir le tweet ci-dessous).


"Ça va le visage ? Ça va ?", questionne Thiago Motta, on ne peut plus sarcastique, alors que sa victime du soir est en train de satisfaire à ses obligations médiatiques en zone mixte. "Oui", lui rétorque Baysse. "J’espère que ça ne va pas rester six mois…", embraye Motta, allusion faite à une légère marque sur le coup de Niçois. Paul Baysse ne réplique pas, lui renvoyant seulement un rire feint et acerbe. Un journaliste lui demande alors s’il s’est fait un nouvel ami. Réponse : "Je ne sais pas, je ne le connais pas." 

Motta fait du Motta

Jamais le dernier pour mettre un coup en douce, marteler ses revendications auprès des arbitres – c’est aussi ce qui fait son charme – et se prendre la tête avec ses adversaires, Thiago Motta a ensuite pris la place de Paul Baysse face aux micros, affirmant qu’il n’était pas énervé. Selon lui, c’est le Niçois qui a "passé tout le match à provoquer certains joueurs, à mettre la pression à l'arbitre aussi". Comme le dit trivialement l’expression consacrée : "C’est le roquefort qui dit au camembert qu’il pue".


"[Il] a fait un bon théâtre aujourd'hui, on le connaît pour ça aussi", a poursuivi le milieu parisien, soulignant néanmoins, toujours caustique, que lui ne connaissait pas Paul Baysse : "Son nom est difficile (à prononcer, ndlr) pour moi." Et d’assurer : "Moi j'ai essayé tout le match d'aider l'arbitre en calmant mes joueurs." Thiago Motta reste plus que jamais fidèle à sa réputation.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter