Les larmes de Payet, l'image forte de la soirée

DirectLCI
DÉTRESSE - Sèchement battu par l'Atlético Madrid, l'OM est passé une fois de plus à côté d'une finale de Coupe d'Europe, mercredi 16 mai. Une défaite symbolisée par une image forte, la sortie à la demi-heure de jeu de son maître à jouer, Dimitri Payet.

Terrible mercredi soir pour Dimitri Payet. Le maître à jouer de l'OM, qui disputait là sa deuxième finale internationale après celle perdue contre le Portugal à l'Euro 2016, n'aura pas pu influer sur le match contre l'Atlético, perdu 3-0 par les siens. Insuffisamment remis de sa blessure à la cuisse, le Réunionnais n'aura disputé qu'une demi-heure de la finale, laissant sa place à Maxime Lopez. 

Griezmann, la consolation

Le match avait pourtant bien commencé pour le Réunionnais. Dès la 4e minute, il trouvait l'intervalle entre la charnière de l'Atlético pour donner un amour de passe vers Valère Germain, qui ne concrétisait pas. Influent, précis balle au pied, il symbolisait, avec d'autres, les 20 premières minutes de domination de l'OM. Jusqu'à la 21e minute et l'ouverture du score d'Antoine Griezmann, consécutive à une terrible bourde de Zambo Anguissa. 


Quelques minutes plus tard, se ressentant d'une gêne qui l'avait déjà privé du déplacement de l'OM à Guingamp, le meilleur joueur marseillais avec Florian Thauvin laissait sa place, en larmes. Consolé par tous ses partenaires, mais aussi par son coéquipier en Bleu et adversaire d'un soir Antoine Griezmann, d'une bise sur la joue, il cachait sa détresse dans son maillot. 

L'OM ne s'en remettra pas, ainsi que le faisait remarquer à la fin du match Bouna Sarr, sûrement le meilleur joueur de l'OM lors de cette finale de Ligue Europa : "La blessure de Payet, forcément ça nous a fait mal. C'est un de nos leaders techniques, mais on a fait avec." 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter