VIDÉO - OM-PSG : incidents entre supporters marseillais et forces de l'ordre avant le match, 16 interpellations

VIDÉO - OM-PSG : incidents entre supporters marseillais et forces de l'ordre avant le match, 16 interpellations

HEURTS - De violents affrontements entre des supporters marseillais et les forces de l'ordre ont fait plusieurs blessés légers parmi les policiers et les gendarmes aux abords du stade Vélodrome à Marseille ce dimanche soir. Ils ont donné lieu à une quinzaine d'interpellations.

Le classique OM-PSG a commencé dans la violence. Dimanche après-midi, quelques heures avant le match,  des supporters marseillais ont lancé des projectiles, notamment des bouteilles et des pavés, sur les forces de l'ordre, qui ont riposté avec des gaz lacrymogènes et des lances à eau. Quatre membres des forces de l'ordre, policiers et gendarmes, ont été légèrement blessés. 16 personnes ont été interpellées. 

Plus tôt dans la journée, les supporters avaient provoqué de fortes perturbations de la circulation et caillassé une voiture immatriculée 75.

En vidéo

OM-PSG, plus qu'un clasico

Lire aussi

Vendredi, comme depuis avril 2015, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône avait déjà confirmé que la présence de supporters parisiens dans le stade du Vélodrome de Marseilles et à proximité était interdite "pour des raisons de sécurité". 

L'usage de fumigènes, qui ont pourtant été largement utilisés tout l'après-midi de dimanche par les supporters marseillais, était également interdit par un arrêté préfectoral. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

EN DIRECT - Covid-19 : des "mesures restrictives" pour les Français souhaitant skier à l'étranger : Macron crée la polémique

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Vendée Globe : Escoffier possiblement récupéré par une frégate le 7 décembre

Lire et commenter