VIDÉO - Kimpembe "choqué" par sa première convocation en équipe de France

VIDÉO - Kimpembe "choqué" par sa première convocation en équipe de France
Football

BLEUS - Appelé par Didier Deschamps pour pallier le forfait Eliaquim Mangala, le jeune défenseur du PSG (21 ans) s'est exprimé pour le première fois ce mardi sur le site de la FFF.

Évidemment, une immense surprise. Très convaincant depuis le début de la saison, Unai Emery l'a en effet déjà titularisé à sept reprises dans la défense parisienne, Presnel Kimpembe poursuit encore un peu plus son rêve de très haut niveau. Car, alors que personne ne s'y attendait vraiment, il a été choisi lundi par le sélectionneur de l'équipe de France pour remplacer Eliaquim Mangala, blessé. Un moment très particulier pour ce jeune joueur, qui est donc en train de découvrir la sélection vice-championne d'Europe. Et c'est d'ailleurs depuis Clairefontaine, où il se trouvait déjà avec les Espoirs, que Kimpembe a livré ses premières impressions après sa convocation au site de la Fédé. "Je l'ai su quand on mangeait à table, par mes autres coéquipiers, ce n'est pas même pas moi qui l'ai appris, a ainsi expliqué le joueur du PSG. Ça m'a fait plaisir, ça m'a agréablement surpris. Tant mieux pour moi, je remercie le sélectionneur". 

Je crois que je ne me rends pas encore assez compte"- Presnel Kimpembe

Un discours parfait face caméra, avant de détailler encore un peu plus les émotions qui l'ont envahi avant et après cette annonce surprise. "C'est une grande joie, c'est le pays, toutes les personnes derrière nous. Ça m'a choqué, je ne réalisais pas tout de suite, a encore continué le néo-international tricolore. Je suis l'équipe de France depuis tout petit et être là aujourd'hui, c'est un énorme bonheur. Je crois que je ne me rends pas encore assez compte maintenant, mais ce sera le cas quand j'aurai vu tout le monde et que j'aurai commencé l'entraînement". Autre plongée dans le grand bain : Kimpembe, devrait (c'est en tout cas la tradition pour un nouvel appelé) se plier à l'exercice périlleux de sa première conférence de presse en Bleu mardi après-midi.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent