VIDEO - PSG : Stambouli sifflé par ses propres supporters

Football

SIFFLETS – Pour son premier match au Parc des Princes contre le Gazélec Ajaccio, Benjamin Stambouli a été sifflé par une partie du public parisien. Celui-ci lui reproche d'être né à Marseille et d'avoir voulu porter le maillot de l'OM par le passé.

Benjamin Stambouli aurait sûrement préféré un accueil plus chaleureux de la part du public parisien, peut-être pas à la hauteur de celui réservé à Angel Di Maria avant le match contre le Gazélec Ajaccio, mais il s'attendait à être difficilement reçu. Sifflée et insultée par une partie du public du Parc des Princes lors de son entrée en jeu à la 76e minute face au club corse, la nouvelle recrue du PSG tenait à positiver et avait conscience du challenge qui l'attendait, désormais, lors de chacune de ses sorties sous le maillot parisien, à travers un discours cohérent. "Les sifflets ? Je m’y attendais. Cela fait partie du jeu. C’est aussi un challenge pour moi, je dois prouver que je peux faire mon trou ici, je vais tout faire pour le relever, expliquait-il après la victoire du PSG contre le Gazélec Ajaccio . Je dois inverser la tendance, montrer que je suis parisien dans ma tête. Montrer que je vais tout donner pour le club."

"Il faut stopper ça très vite et l'acclamer comme les autres"

Cette situation pour le moins étonnante - siffler et insulter un joueur dès son premier match à domicile - s'explique davantage par les "antécédents" de Stambouli que par la qualité du joueur en elle-même. Né à Marseille en 1990, fils d'Henri Stambouli, ancien directeur du centre de formation de l'OM, Benjamin Stambouli n'a finalement jamais joué sous les couleurs de l'Olympique de Marseille, même s'il avait déclaré en décembre 2014 qu'il aimerait "porter ce maillot-là", et c'est notamment ce que lui reproche cette partie du public qui l'a conspué lorsqu'il touchait le ballon, tandis que l'autre l'acclamait. Mais était-il bien raisonnable de réserver un tel accueil à un joueur qui ne demande qu'à s'intégrer dans sa nouvelle équipe ? Au PSG, du côté du coach, comme des joueurs, c'était l'incompréhension totale devant la réaction des spectateurs du Parc des Princes.

A LIRE AUSSI
>> Courbis : Stambouli est capable de relever le défi PSG"

Laurent Blanc, tout d'abord, parle en connaissance de cause, puisqu'il avait joué pour l'Olympique de Marseille (1997-1999) au cours de sa carrière. "Pourquoi le siffler, parce qu’il est né à Marseille? Si on n’a pas le droit d’être né à Marseille et de jouer à Paris, c’est n’importe quoi ! Certains supporters oublient que beaucoup de grands joueurs parisiens de l’histoire sont nés dans le Sud. A ce moment-là, moi-même, je ne peux pas entraîner le PSG..." lâchait-il en conférence de presse. Blaise Matuidi appuyait les propos de son entraîneur en demandant au Parc des Princes de "stopper ça très vite et de l'acclamer comme les autres" tandis que le capitaine, Thiago Silva, faisait bloc derrière son coéquipier et expliquait que le Parc devait "encourager Benjamin car le PSG a besoin de lui." En attendant le prochain match au Parc prévu le 12 septembre prochain face à Bordeaux, le Paris Saint-Germain se rendra la semaine prochaine à Montpellier, le club formateur de Stambouli. Les sifflets laisseront peut-être place aux applaudissements cette fois-ci. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter