VIDÉO - Tirage au sort de la Coupe du monde : quel serait le meilleur ou le pire tirage pour les Bleus ?

FOOTBALL – Les 32 équipes qualifiées pour le Mondial 2018 ont été réparties par la Fifa dans quatre chapeaux. Et comme à chaque fois avant le tirage au sort, qui a eu lieu ce vendredi à partir de 16h, il y a des équipes qu'on leur souhaite d'éviter...

Tous les connaisseurs vous le diront : pour gagner une Coupe du monde, il faut un groupe de joueurs soudés, un savant mélange de jeunesse et d’expérience, un coach fin tacticien, de la fraîcheur physique. Et aussi (surtout ?) de la chance. Cette chance, qui vous protège des blessures, vous aide à remporter contre le cours du jeu un match mal engagé... et vous permet d’éviter certains adversaires. Il en faudra, pour les Bleus, dès ce 1er décembre, date du tirage au sort des huit groupes, qui détermineront ensuite tout le tableau de la phase à élimination directe, donc les possibles affiches des 8es de finale jusqu’à la finale (le Mondial commencera le 14 juin et se terminera le 15 juillet).

Le statut de série, une protection relative

Il faut d’abord savoir que les 32 sélections engagées ont été, en premier lieu, réparties dans quatre chapeaux. On trouvera ainsi dans chaque groupe une équipe issue de chacun des chapeaux. Les meilleures équipes supposées ont été réunies dans le chapeau 1 (avec la Russie, le pays-hôte), les moins fortes dans le 4, selon une hiérarchie établie en fonction du classement Fifa, arrêté au 16 octobre. 

Deux sélections du même continent ne pourront pas se retrouver dans le même groupe, à l’exception notable des équipes européennes, celles-ci étant plus nombreuses que les autres.

Classée à la 7e place, l’équipe de France figure dans le chapeau 1, ce qui lui garantit d’éviter les autres équipes bénéficiant de ce statut de tête de série, parmi lesquelles le champion du monde allemand, le champion d’Europe portugais, le pays-hôte russe, et des cadors tels que le Brésil, la Belgique et l’Argentine. Mais les Bleus ne sont pas assurés, loin de là, d’avoir un début de tournoi aussi paisible qu’en 2014, où ils s’étaient retrouvés avec la Suisse, le Honduras et l’Équateur.

Les équipes à éviter

Rien n’empêcherait, en effet, l'équipe de France d’affronter l’Espagne ou l’Angleterre dès le premier tour, ces deux archi-favoris du tournoi ayant été placés dans le chapeau 2, où figurent aussi l’Uruguay d’Edinson Cavani et Luis Suarez ou la Colombie de Radamel Falcao et James Rodriguez.

Il est aussi à noter que, dans le cas où les Bleus hériteraient d’une de ces nations sud-américaines, ils pourraient tirer une nation européenne du chapeau 3 comme l’Islande, sensation de l’Euro 2016, et la Suède, qui leur avait donné du fil à retordre dans les éliminatoires (défaite 2-1 à Solna en juin dernier) et qui vient d’éliminer l’Italie en barrages (1-0 ; 0-0)…  Le Costa Rica de Keylor Navas, quart de finaliste au Brésil en 2014, ne  leurpromettrait pas non plus une partie de plaisir.

Dans le chapeau 4 enfin, mieux vaudrait ne pas croiser la route du Nigeria, impressionnant de maîtrise face au Cameroun et l’Algérie dans le groupe de la mort des éliminatoires africains. Le Maroc, en pleine euphorie depuis que le Français Hervé Renard en a pris les commandes, pourrait aussi s’avérer dangereux.

Les équipes qu’il vaudrait mieux tirer

Si l’on est, en football plus que dans tout autre sport, jamais à l’abri d’une mauvaise surprise, il est certain que le Pérou, 32e qualifié in extremis pour ce Mondial, serait un adversaire bien plus abordable que l’Espagne dans ce chapeau 2. Même la Suisse ou la Croatie, en comparaison, apparaîtraient comme de bons tirages. D’autant que ces sélections européennes empêcheraient de facto les Bleus de tomber sur une autre nation du Vieux-Continent dans cette phase de poules.

Dans le chapeau 3, c’est l’Iran que l’on désignera comme l’adversaire à souhaiter, tandis que dans le chapeau 4, le Panama, qui disputera en Russie son tout premier Mondial, sera l’équipe que tout le monde voudra affronter. Autrement, l’Arabie saoudite, voire la Corée du Sud, nous permettraient de pousser un (petit) ouf de soulagement.

Le pire tirage possible

France, Espagne, Costa Rica, Nigeria.

Le meilleur tirage possible

France, Pérou, Iran, Panama.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Tirage au sort de la Coupe du monde 2018

Plus d'articles

Sur le même sujet