VIDÉO - Totalement hystérique, Salma Hayek se moque de l'ambiance dans les stades de L1

Football

MOQUERIES – Invitée du Jimmy Kimmel Live, Salma Hayek, la femme du propriétaire du Stade Rennais François Pinault, a évoqué son expérience des stades de Ligue 1 et de son ambiance parfois très feutrée. L’actrice américaine fait le show !

Tout le monde se souvient de cette image de Salma Hayek, en talons sur la pelouse du Parc des Princes, en train de communier avec les supporters bretons après une victoire héroïque du Stade Rennais, réduit à 9 contre 11, face au Paris Saint-Germain de Carlo Ancelotti en 2012. Bref, l’actrice américaine est une grande fan de foot, et lors de son passage sur le plateau du Jimmy Kimmel Live, un des late-shows américains, elle a ainsi eu l’occasion d’évoquer l’ambiance dans les stades de Ligue 1 qu’elle côtoie en compagnie de son mari, François Pinault, propriétaire du Stade Rennais. Habituée à vibrer et à chanter sur son siège lorsqu’elle assiste à des matches de foot au Mexique, Salma Hayek a légèrement déchanté au moment de découvrir l’ambiance des tribunes VIP…

Son mari lui demande de se calmer pendant les matches

"J’ai découvert une ambiance vraiment différente en France. Nous sommes dans un espace VIP avec des gens importants comme Sarkozy ou Hollande, raconte-t-elle. Moi, je suis habituée à voir des matches au Mexique où les gens boivent de la Corona, et tout le monde est fou. Mais là, ils sont tous assis comme ça (elle mime à merveille un supporter coincé). Je suis très excitée quand il se passe quelque chose. François me dit : "Bébé, calme-toi, calme-toi". Et quand une équipe marque, vous savez ce qu’ils disent ? : "But" (qu'elle prononce boute). Et moi je fais : GOOOOOOOOOL."

A LIRE AUSSI >> Pour son retour en France, Jérémy Ménez se fait découper l'oreille

Après avoir fait le show, l’actrice reprend ses esprits et raconte, avec toujours autant d’humour, le moment où son mari lui a montré sur Instagram des photos d’elle totalement hystérique lors des matches du Stade Rennais. "Je ne m’étais jamais vue devant un match, c’est horrible de se voir dans un moment où tu souffres, tu vis ta passion. Après, j’ai décidé d’être un peu plus calme durant les matches, sauf celui qui a suivi." Le fameux match face au PSG.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter