VIDÉOS - Clasico : roulettes, buts, baston et tête de porc, Zidane face au Barça, c'était ça...

Football

LIGA - Samedi soir (20 h 30), le coach français du Real Madrid, nommé en janvier, va vivre son premier clasico en tant qu'entraîneur. Mais lorsqu'il était joueur, Zinedine Zidane a quasiment tout connu face au Barça.

Pas que des bons souvenirs. Même si lorsque Zizou faisait des merveilles au Real (2001-2006), le grand rival catalan était plutôt dans le creux de la vague (aucun titre majeur avant 2005...), le Français n'a pas régné en maître sur le clasico. Au cours des onze matches qu'il a disputé face au Barça (sur douze possibles), le champion du monde 1998 enregistre un bilan équilibré : quatre victoires, quatre nuls et quand même trois défaites. 

Côté stats, Zizou a marqué trois fois lors de ces rencontres au sommet. La première fois au Camp Nou, lors d'un match de Liga en mars 2002 (1-1). 


La seconde, lors de la victoire merengue en avril 2002 à Santiago Bernabeu, en demi-finale aller de la Ligue des champions (2-0, puis 1-1 au retour).


Une édition que le Français et le Real ont d'ailleurs ensuite remportée, grâce, notamment, à la volée stratosphérique de Zidane en finale face au Bayer Leverkusen (2-1). 


Enfin, l'ancien Bordelais (1992-1996) y est aussi allé de son petit but lors d'une des dernières victoires emblématiques des fameux "Galactiques" (Zidane, Luis Figo, David Beckham, Ronaldo...), et un cinglant 4-2 contre le Barça de Frank Rijkaard (époque Samuel Eto'o, Ronaldinho, Ludovic Giuly...), en avril 2005. 


Quand Zizou se s'empoigne avec Luis Enrique...

Côté ambiance, Zizou n'a évidemment pas vécu les clasicos détestablement électriques de l'ère José Mourinho (2010-2013), mais il a lui aussi connu les ambiances "caliente" qui entourent toujours les oppositions entre les deux rivaux espagnols. Ainsi, et c'est le seul match qu'il a raté face au Barça à cause d'un problème de dos, le Français a, comme tout le monde, halluciné devant l'accueil plus qu’hostile du Nou Camp à l'encontre de son partenaire Figo, le 23 novembre 2002 (0-0). Les supporters blaugranas n'ayant toujours digéré le transfert du "traître" au Real deux ans plus tôt, ils ont envoyé depuis les tribunes une tête de cochon de lait en direction du Portugais qui s'apprêtait à tirer un corner...


Epargné, puisque blessé, par ce célèbre épisode, Zidane a par contre été le protagoniste principal d'une des bagarres restées célèbres lors d'un clasico : c'était en avril 2003 (1-1), et le n° 5 du Real s'était sérieusement empoigné avec un certain... Luis Enrique. 


Celui qui, plus tard, a été capable d'envoyer un coup de boule en finale de Coupe du monde à Marco Materazzi va donc recroiser samedi soir la route du Catalan devenu comme lui entraîneur, mais dans le camp rival. On vous rassure, Zizou est maintenant beaucoup moins sanguin, à moins que la folie du clasico ne s'empare de lui. 


À LIRE AUSSI

>>  Clasico : Messi vise le 500e et Iniesta rêve de dédier la victoire à Cruyff
>> Retrouvez toute l'actu sport de metronews

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter