Vidéos - Ligue 1: ces buteurs qui ont vu double

Vidéos - Ligue 1: ces buteurs qui ont vu double
Football

FOOTBALL - Samedi soir pas moins de cinq joueurs ont réalisé un doublé pour ouvrir la première journée du Championnat de France. De quoi amener un peu plus de spectacle dans une Ligue qui commence très fort.

Alors que Zlatan Ibrahimovic avait ouvert le Championnat de France par un doublé contre Reims pour obtenir le match nul en Champagne, cinq autres joueurs ont imité l'attaquant suédois. Tour d'horizon de ces buteurs qui ont très bien commencé la compétition.

Gignac, fini la concurrence ?
Depuis le début de la préparation, Mishu Batsuhayi, et ses quatre buts, avait forte impression. De quoi remettre en cause la hiérarchie des attaquants de pointe, surtout quand Bielsa ne souhaite jouer qu'avec un seul homme dans ce rôle ? Pas vraiment. Samedi soir l'international français a début sa saison par un doublé : une tête puissante d'abord pour égaliser (1-1, 12e) et un penalty qu'il a lui-même provoqué (3-1, 62e). Et même si l'ancien joueur belge a fait son entrée en jeu en fin de match (79e), l'ancien Lorientais n'a vraiment pas de quoi se sentir menacé.

Cvitanitch, sept mois plus tard
Après 912 minutes de disette, Dario Cvitanitch a donc retrouvé le chemin du but. Auteur d'un doublé contre Toulouse, l'ancien joueur de l'Ajax va désormais pouvoir évoluer avec plus de confiance alors que son dernier but remontait au 18 janvier face à Ajaccio. Sur une passe du contesté Grégoire Puel, il a ouvert le score d'une magnifique frappe enveloppée de l'extérieur de la surface, avant d'égaliser en reprenant un ballon de Genevois dans les six mètres.

Duhamel, L2 - L1, c'est du pareil au même
Le meilleur buteur de Ligue 2 (24 buts en 35 journées) a commencé la saison comme il avait terminé la précédente, portant à seize buts son total sur les seize derniers matches. Face à l'Evian-TG, le buteur caennais disputait son premier match en L1 et n'aura eu besoin que de 37 minutes pour y inscrire ses deux premiers buts. Sur sa première occasion, il poussait le ballon au fond des filets, après une frappe de Nangis repoussée par Hansen (2-0, 32e). Puis a coupé un centre parfait pour placer une tête au premier poteau. A 30 ans, et s'il continue sur ce rythme, l'ancien joueur de Troyes et de Metz devrait être l'une des curiosités de cet exercice.

Maboulou, un truc de dingue 
Les Caennais connaissent bien Christopher Maboulou. La saison dernière, il avait enragé les hommes de Patrice Garande, en marquant – et en célébrant – un but de la main en toute fin de rencontre. A l'époque, les Normands avaient même refusé de reprendre le match, utilisant le téléphone pour montrer à l'arbitre que l'attaquant de Châteauroux avait bien touché le ballon de la main. Samedi pour son baptême en L1 face à l'OM, il a inscrit un doublé dont une superbe volée de trente mètres qui lobait Mandanda, quelque peu fautif sur le coup (1-0, 9e). En fin de match, sa combativité et sa chance auront permis à Bastia de décrocher un match nul mérité (3-3, 79e).

Erding aime la continuité
Son début de saison rime donc avec la fin de l'exercice qui s'est achevé en mai. A ce moment, l'attaquant turc avait inscrit quatre buts lors des trois dernières journées de Championnat. Contre Guingamp, il aura donc débuté par un doublé sur un penalty (39e) et un mouvement assez classique qui le voyait dribbler Samassa et marqué dans le but vide (90e+2).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter