Virer José Mourinho coûtera plus de 50 millions d’euros à Abramovich

Virer José Mourinho coûtera plus de 50 millions d’euros à Abramovich

DirectLCI
CHELSEA - Malgré une situation inconfortable du côté de Stamford Bridge, José Mourinho devrait conserver son poste d’entraîneur. Un licenciement du Portugais coûterait environ 50 millions d’euros aux Blues, selon la presse anglaise. Raison de plus pour soutenir publiquement le "Special One".

Un début de saison catastrophique, des problèmes extra sportifs avec Eva Carneiro, les critiques de ses pairs… L’exercice 2015/2016 a très mal débuté pour Chelsea et son entraîneur José Mourinho. Après une nouvelle défaite, à domicile, face à Southampton (1-3), les Blues se retrouvent à la 16e place du classement à dix points de Manchester City, leader. La dernière fois que le club londonien avait perdu quatre de ses huit premiers matches de Championnat, il avait connu la relégation à l'issue de la saison 1978-1979.

Soutenu par les dirigeants

Pour autant cela ne devrait pas entraîner le licenciement de José Mourinho. Les dirigeants de Chelsea ont d’ailleurs émis un communiqué réaffirmant leur soutien : "le club se montre clair en disant que José continue d’avoir notre appui total. Comme il l’a dit, les résultats n’ont pas été aussi bons que ceux attendus et le rendement de l’équipe doit être meilleur. Nous croyons que nous avons l’entraîneur fait pour retourner la situation et il a l’équipe pour le réussir".

Surtout qu’un licenciement de l’entraîneur portugais coûterait à Roman Abramovich environ 50 millions d’euros selon le Daily Star . Une somme qui s’explique par le salaire élevé de l’ancien coach du Real Madrid et par les trois ans de contrat restant. Même si le Russe n’a pas vraiment de problème d’argent, on le voit mal dépenser cette somme pour se séparer du “Special One”.

A LIRE AUSSI >> Le Chelsea de Mourinho continue de couler
>> José Mourinho écarte Eva Carneiro, la médecin du club

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter