Wang Jianlin, ce milliardaire chinois qui vient d'acheter 20 % de l'Atlético

Football

LIGA - Comme le FC Valence en août dernier, l'Atlético Madrid regarde aussi vers l'Asie. Car le Chinois Wang Jianlin, 42e fortune mondiale, vient d'acheter 20 % du club champion d'Espagne et vice-champion d'Europe.

Les matelas seraient donc un bon investissement. Désormais propriétaire à hauteur de 20 % de l'Atlético Madrid, le milliardaire chinois Wang Jianlin devient donc un Colchonero (le surnom du club madrilène qui veut dire matelassier). Une opération estimée à une cinquante de millions d'euros qui ne devrait pas déstabiliser l'assise financière du deuxième homme le plus riche de Chine, dont la fortune est estimée par Forbes à 15,5 milliards d'euros.

A la tête d'un véritable empire immobilier, via sa société Dalian Wanda Group il a notamment acheté ou bâti de grands centres commerciaux et des hôtels dans le monde entier, Jianlin est un passionné de football. Selon Marca , c'est lui qui aurait fait venir José Antonio Camacho à la tête de la sélection chinoise (2001-2013) et aurait même versé de sa poche le salaire du technicien espagnol.

Il veut que l'Atlético quitte Vicente Claderon

En prenant des parts à l'Atlético, la 42e fortune mondiale investit donc une (toute) petite partie de son patrimoine dans un club à fort potentiel, champion d'Espagne et vice-champion d'Europe la saison dernière, et qui pourrait durablement s'immiscer dans le traditionnel duel de la Liga entre le Barça et le Real. Madrid, une ville à laquelle le magnat était déjà lié puisque Wanda Group y est propriétaire du gratte-ciel l'Edifio Espana (117 mètres de haut et estimé à plus 2,5 milliards d'euros) en plein centre de la capitale ibérique.

Côté club, Jianlin semble fourmiller de projets pour les Colchoneros qu'il espère voir quitter Vicente Calderon pour un stade flambant neuf "dans les deux prochaines années", affirme Reuters . D'ici-là Wang Jianlin se verrait sans doute bien imiter le Singapourien Peter Lim, devenu propriétaire majoritaire (70 %) du FC Valence l'été dernier.

EN SAVOIR +
>> Vidéo : Fernando Torres, retour gagnant à l'Atlético
>> Valence racheté par un milliardaire de Singapour ?


 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter