Wayne Rooney veut mettre un terme au débat lié à sa soirée arosée

Wayne Rooney veut mettre un terme au débat lié à sa soirée arosée
Football

AGACEMENT - Buteur jeudi soir lors de la victoire 4-0 contre Feyenoord en Ligue Europa, Wayne Rooney est revenu sur le battage médiatique consécutif à la révélation de la photo le montrant ivre mort. Un débat que le joueur de Manchester United entend clore pour de bon.

Il n'a guère apprécié. Le capitaine de Manchester United, Wayne Rooney, a exprimé son mécontentement concernant le battage médiatique qui a suivi la publication de photos de lui lors d'une soirée particulièrement arosée en plein rassemblement avec la sélection anglaise. Il l'a fait savoir jeudi soir, juste après une victoire convaincante ( 4-0) des Red Devils contre Feyenoord en Ligue Europa.

Tout ça, c'est créé par des gens comme vous, qui posent des questions, qui font du bruit pour rien.- Wayne Rooney

"Tout ça, c'est créé par des gens comme vous, qui posent des questions, qui font du bruit pour rien. Je n'ai pas mis les pieds dans ce mariage et c'est dommage d'avoir à en parler un soir comme ça", a répondu Rooney à un journaliste de la chaîne BT Sport, qui lui demandait si son but avait encore plus de saveur après la polémique. Le numéro 10 a ouvert la marque jeudi soir, devenant, avec 39 buts, le meilleur buteur de l'histoire du club sur la scène européenne."C'est un super sentiment de marquer pour ce club. Je suis content et plein d'autres buts sont encore à venir", a déclaré le capitaine de Manchester United, également passeur décisif à Old Trafford.

Mi-novembre, le tabloïd britannique The Sun avait publié des photos de Rooney, apparemment ivre, les yeux mi-clos, prises lors d'un rassemblement de l'équipe d'Angleterre. L'international âgé de 31 ans avait rejoint des fêtards célébrant un mariage dans l'hôtel de l'équipe à Watford, au nord de Londres. Le journal a cité plusieurs témoins affirmant que le joueur était ivre. Le capitaine de l'équipe d'Angleterre avait ensuite présenté ses excuses dans un communiqué quelques jours plus tard, reconnaissant "que les images étaient inadéquates pour quelqu'un dans sa position".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent