DISTINCTION - Le milieu de terrain ivoirien de Manchester City a été nommé jeudi soir Ballon d'or africain 2013. C'est la troisième fois d'affilée que Yaya Touré remporte ce trophée.

Il s'en contentera. Bizarrement moins médiatisé que les Xavi, Iniesta ou Khédira, Yaya Touré n'aurait vraiment pas fait tache aux côtés de Ronaldo, Messi et Ribéry pour l'obtention du Ballon d'or "classique", qui sera décerné le 13 janvier prochain.

Alors, en attendant que les excellentes performances du milieu de terrain ivoirien de Manchester City soient enfin reconnues, l'ancien Monégasque (saison 2006-2007) se rattrape depuis trois ans avec le Ballon d'or africain. Comme en 2011 et en 2012, jeudi soir, Touré s'est vu décerner le trophée qui récompense le meilleur joueur du continent de l'année pour la troisième fois d'affilée.

Aussi bien qu'Abedi Pelé et Samuel Eto'o

Un choix logique - Touré était en concurrence avec Obi Mikel (Chelsea) et Didier Drogba (Galatasaray) - pour ce joueur devenu la pierre angulaire des Citizens et des Eléphants, déjà auteur de 15 buts et de 4 passes décisives depuis le début de la saison.

Avant lui, seuls le Ghanéen Abedi Pelé (1991, 1992 et 1993) et le Camerounais Samuel Eto'o (2003, 2004 et 2005) avaient remporté ce trophée trois années de suite. Ce dernier ayant été récompensé une quatrième fois, mais en 2010, Touré pourrait donc faire encore mieux l'année prochaine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

EN DIRECT - Week-end de l'Ascension, vaccin AstraZeneca... l'appel de Jean Castex

"S'il reste quelques bracelets anti-rapprochement..." : l'ironie de Le Pen sur Dupond-Moretti suscite l'indignation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.