Zidane à Bordeaux : les retrouvailles se précisent

Zidane à Bordeaux : les retrouvailles se précisent

Football
DirectLCI
FOOTBALL - Elle court, elle court, la rumeur, et elle vient de prendre une nouvelle ampleur ce mardi. Selon des sources concordantes, Zinedine Zidane serait en effet tout proche de s'engager avec les Girondins de Bordeaux pour sa première expérience en tant qu'entraîneur n°1.

Ce n'est pas encore officiel mais c'est tout comme : Francis Gillot n'entraînera plus les Girondins de Bordeaux à la fin de la saison. Le club dirigé par Jean-Louis Triaud s'est donc mis en quête d'un nouveau coach et, après avoir essuyé le refus de Christian Gourcuff, a jeté son dévolu sur un petit jeune désireux de débuter dans la profession, un certain Zinedine Zidane. Selon le quotidien Sud-Ouest, un contact très concret a bien été établi. Et selon le journaliste Pierre Sled, invité ce mardi de l'émission 20h/Foot sur i-télé, c'est même "fait à 90%".

Un choix qui a de quoi interpeller à plusieurs égards. D'abord, si la renommée de l'ex-numéro 10 des Bleus offriraient à coup sûr un énorme coup de projecteur sur Bordeaux, voire sur toute la Ligue 1, personne ne sait encore si ce grand taiseux mènera aussi bien les hommes qu'il menait le jeu. Ensuite, il faut bien relever que la tâche qui attend le successeur de Gillot sera colossale, dans un club où le budget n'a de cesse de diminuer d'année en année. On est loin des fastes du Real Madrid, où Zizou officie actuellement en tant qu'adjoint de Carlo Ancelotti, ou même de Monaco, lui aussi tenté d'offrir son banc à Zizou pour le lancer dans le grand bain.

Zidane est tenté par Bordeaux mais...

Il est, du reste, assez drôle de constater que c'était l'ASM qui avait offert sa première expérience d'entraîneur à Didier Deschamps et Bordeaux qui avait permis à Laurent Blanc de débuter dans le métier. Comme s'ils voulaient désormais se faire une spécialité de mettre le pied à l'étrier des champions du monde 1998 complètement inexpérimentés. Zinedine Zidane serait, en tout cas, très tenté par le challenge bordelais, car il s'agirait pour lui de revenir, pour la première fois dans le costume de coach, dans un club où il a évolué en tant que joueur entre 1992 et 1996. Sans compter les succès amassés là-bas par son ami Laurent Blanc de 2007 à 2010 ne gâchent rien.

Mais dans les 10% restants évoqués par Pierre Sled, il reste sans doute la faculté des Girondins à convaincre l'icône, qui aimerait s'engager dans un projet un tant soit peu ambitieux. Cela passe nécessairement par un renforcement de l'équipe actuelle. Mais il se trouve que ce serait aussi le souhait du propriétaire du club, M6, qui serait prêt à mettre la main à la poche pour un grand coup un an avant l'inauguration de son nouveau stade. Sinon, le club se tournerait vers Willy Sagnol, actuel sélectionneur de l'équipe de France Espoirs, ou vers le Belge Michel Preud'homme, entraîneur du FC Bruges. Moins sexy mais peut-être diablement bien plus efficace.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter