Zinedine Zidane (enfin) nommé à la tête du grand Real Madrid

Zinedine Zidane (enfin) nommé à la tête du grand Real Madrid

NOMINATION – Rafael Benitez a peut-être passé les fêtes de Noël, il ne verra pas les Rois Mages. Ce lundi, la direction du Real Madrid a décidé de couper la tête de son entraîneur. Et de promouvoir Zinedine Zidane, actuellement à la tête de la réserve.

Zinedine Zidane dans le grand bain. Le Français, jusqu'alors en charge du Castilla (la réserve) après avoir fait ses gammes en tant qu'adjoint d'Il Mister Ancelotti, est donc nommé à compter de ce lundi entraîneur de l'équipe une. Depuis ce banc qu'on lui a promis lorsque, en 2009, il a commencé à conseiller le président Florentino Pérez, il devra satisfaire les socios et resouder un collectif merengue passablement agacé par les six mois passés sous les ordres de Rafael Benitez.

Mission commando pour Zizou

A Madrid, le match nul ramené de Valence (2-2) dimanche a eu pour effet d'obliger les cadres de la Maison Blanche de se réunir, ce lundi.  Le président Florentino Pérez ayant convoqué dans l'urgence un entretien avec le board du Real Madrid afin d'évoquer les résultats "calamiteux" de Rafael Benitez (55 ans), nommé le 3 juin dernier pour succéder à Carlo Ancelotti. 

On parle-là de trois défaites en Championnat cette saison (la dernière remontant au 13 décembre dernier à Villarreal) et d'une 3e place en Liga à quatre points du leader, l'Atlético de Madrid. Souvenons-nous que depuis la funeste déroute (0-4) concédée face au FC Barcelone à domicile le 21 novembre dernier, le coach, dont le contrat courait jusqu'en 2018, n'a cessé de s'attirer les foudres des supporters mais également des joueurs. Au premier rang desquels Cristiano Ronaldo, qui goûtait peu de se retrouver sur le flanc de l'attaque, au profit de Gareth Bale.

Un confort relatif


Pour remettre tous ses ego au diapason, Zinedine Zidane va pouvoir compter sur les rapports qu'il a su tisser avec eux durant le mandat d'Ancelotti. Mais aussi sur un Bernabeu entièrement acquis à sa cause puisque ses deux premières sorties, samedi face à La Corogne puis le 17 janvier prochain face à Gijon, s'effectueront à domicile.    

A LIRE AUSSI
>> Z idane entraîneur du Real Madrid : pourquoi ce n'est pas le bon moment
>>
Éric Roy : "Zinedine Zidane est un fédérateur, comme Carlo Ancelotti"

EN SAVOIR + >>  Les turpitudes de Rafael Benitez
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

EN DIRECT - L'ONU "profondément inquiète" de l'escalade des violences en Israël et dans les territoires palestiniens occupés

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.