Zubizarreta, Diarra, mercato : Eyraud se confie sur les dossiers chauds de l'OM

Zubizarreta, Diarra, mercato : Eyraud se confie sur les dossiers chauds de l'OM

DirectLCI
CONFIDENCES – Invité de Téléfoot ce dimanche matin, Jacques-Henri Eyraud, le nouveau président de l’Olympique de Marseille, a passé en revue les dossiers chauds du club olympien. D’Andoni Zubizarreta à Lassana Diarra en passant par la gestion du prochain mercato, le nouveau patron de l’OM n’a éludé aucun sujet.

Au sortir d’une semaine riche en événements marquée par la prise de fonction de Frank McCourt à la tête de l’Olympique de la Marseille, la nomination de Rudi Garcia et la tenue du "Classique" ce dimanche soir (20h45) contre le Paris Saint-Germain, Jacques-Henri Eyraud était particulièrement attendu ce dimanche matin sur le plateau de Téléfoot pour y évoquer les dossiers chauds de l’actualité phocéenne. Celui du futur directeur sportif a bien évidemment été abordé et le président de l’OM a d’ailleurs confirmé les contacts avec Andoni Zubizarreta, pressenti pour occuper ce poste.

"Rudi Garcia et Andoni Zubizarreta se sont rencontrés, mais on verra plus tard pour la direction sportive, cette semaine était la semaine de Rudi", a seulement déclaré Eyraud. Alors que la presse française et espagnole penche pour une signature de Zubizarreta, ancien directeur sportif du Barça (2010-2015), durant la semaine à venir, Eyraud a évacué la question par une autre sur le plateau de l'émission : "Vous connaissez mieux que moi mon agenda ?"

L'été prochain, on veut être prêt et on veut frapper fortJacques-Henri Eyraud

L'autre dossier épineux concerne Lassana Diarra. L'avenir à Marseille de l’international français de 31 ans est un "cas un peu compliqué et lié à son litige avec le Lokomotiv Moscou", a exposé le président de l'OM Jacques-Henri Eyraud, alors que le milieu de terrain pourrait être tenté de partir au mercato hivernal. "C'est un grand professionnel, intelligent, un leader de vestiaire, on serait ravi qu'il reste. Il est à l'écoute, avec le nouveau projet, pour la suite on verra", a cependant expliqué Eyraud.

Un projet qui devrait connaître son premier tournant lors du prochain mercato hivernal. Si les 200 millions d’euros promis par Frank McCourt ne seront bien évidemment pas investis dans l’immédiat, Jacques-Henri Eyraud assure que la direction va "essayer de saisir les opportunités qui se présenteront (cet hiver, ndlr). C'est un mercato particulier. Il faut avoir des joueurs opérationnels. On va être attentif. Mais l'été prochain, on veut être prêt et on veut frapper fort, a-t-il confié. Pour être compétitif le plus vite possible, on peut penser qu'une importante partie de ces investissements vont avoir lieu lors des deux prochaines saisons."

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter