Montres de luxe et sports automobiles : Oris au Grand Prix de France de F1 au Castellet

Avec
STYLE
DirectLCI
Horlogerie et sports automobile ont de tout temps fait bon ménage, les amateurs de montres étant très souvent également passionnés de mécanique automobile. C'est la raison pour laquelle on retrouve bien souvent des marques de montres sur les circuits du monde entier qui viennent jouer le rôle de chronométreur officiel ou qui, plus simplement, sponsorisent des écuries. C'est le cas de la maison suisse Oris, partenaire depuis 2003 de l'écurie Williams F1 Team, cette encore présente à ses côtés à l'occasion du départ du Grand Prix de France F1 au Castellet le week-end dernier.

L'association entre ces deux mondes de passionnés de mécanique attire depuis bien longtemps les grands noms de l'horlogerie. Performance, fiabilité, matériaux innovants, résistance, légèreté : autant de domaines sur lesquels montres de luxe et automobiles de course se rejoignent pour le plus grand bonheur des amateurs. C'est précisément dans cet esprit que la marque indépendante Oris et l'écurie Williams F1 Team se sont associées dès 2003 - un partenariat qui a donné naissance à une gamme de montres inspirées de l'univers des sports automobiles.


Fondée en 1904 à Hölstein, en Suisse, Oris produit des montres automatiques associant bienfacture, design soignés, performance et, cerise sur le gâteau, un rapport qualité/prix très compétitif. Disposant d'un large et séduisant catalogue qui va de la montre de plongée sous-marine à la montre classique et habillée, l'horloger helvétique produit dès 1970 sa première montre de pilote automobile, un chronographe baptisé Chronoris.


Il faut pourtant attendre 2003 pour voir Oris se rapprocher de Williams F1 Team, l'écurie fondée en 1977 par Sir Frank Williams.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'univers de la course automobile, il convient de préciser que cette écurie est l'une des plus titrées de l'histoire de la Formule 1, Williams F1 Team ayant à son actif 9 titres de champion du monde en tant que constructeur, 7 en tant que pilote et qu'elle totalise la bagatelle de 114 victoires en Grand Prix. Le week-end dernier se tenait un événement Ô combien important : le retour de la France dans le circuit de la F1 avec la tenue du Grand Prix de France après 10 ans d'absence. Le célèbre Circuit Paul Ricard a ainsi accueilli quelque 65.000 spectateurs le dimanche 24 juin qui ont pu assister à la victoire du Britannique Lewis Hamilton sur Mercedes.


Découvrez notre vidéo exclusive ci-dessous.

Fidèle à son écurie Williams F1 Team, Oris était également sur la ligne de départ, profitant de l'occasion pour rappeler aux amateurs de montres qu'elle excelle (aussi) dans l'art de produire des montres inspirées de l'univers des circuits et des paddocks. Son catalogue, dans la gamme Sports Automobile, se compose plus précisément de 4 collections.

Il existe bien entendu une ligne Oris Williams composée notamment de chronographes masculins directement inspirés de la Formule 1 - avec en particulier des modèles au design technique dotés de boîtiers en carbone.

Plus habillée, la gamme Artix GT accueille des modèles à la fois sportifs, mais élégants qui offrent une grande polyvalence.

La ligne Oris TT1, plus réduite que les trois autres, se compose de montres contemporaines et polyvalentes et vient de s'enrichir cette année d'une version baptisée Engine Date - un modèle affichant un cadran squeletté qui fait visuellement la part belle à la mécanique qui l'anime.

Enfin, à l'opposé, Oris perpétue la ligne Chronoris inspirée du modèle des années 70 avec de très séduisantes montres typées vintage disponibles soit en version chronographe soit en version trois aiguilles/date.

Si Williams F1 Team n'a pas remporté ce Grand Prix de F1 2018, Oris pourrait bien remporter celui de la montre de pilote automobile séduisante et abordable.

L'actualité de vos marques préférées et des principaux acteurs du monde de l’horlogerie en temps réel avec The Watch Observer.

Sur le même sujet

Plus d'articles