10 (excellentes) raisons de passer l’été à Nantes et dans sa région

10 (excellentes) raisons de passer l’été à Nantes et dans sa région

TOURISME – Que vous soyez Nantais, ou venus d’ailleurs, que passer l’été en Loire-Atlantique soit un choix ou une obligation, la région regorge de propositions pour bien occuper les mois de juillet et août.

450 km de littoral, 240 km de bords de Loire, 2 500 km d’itinéraires cyclables balisés et sécurisés, 33 000 hectares de vignoble… Entre nautisme, oenotourisme, ou tourisme urbain, les Pays de la Loire ont de sérieux atouts pour passer l’été. Metronews vous détaille pourquoi.

1. Parce que Nantes voit la vie en vert
Nantes en été, ce sont  100 parcs et jardins où aller s’allonger. Et pour les plus chaudes heures de la journée, une vingtaine de pataugeoires ouvertes dans les espaces verts permettent de se rafraîchir. Mieux que le bord de mer ? On vous laisse essayer…

2. Parce que même quand on travaille, on peut en profiter
A Nantes, en soirée, le festival Aux heures d’été propose , pour chaque soir de la semaine une animation différente, dans un lieu différent : concert au Château le mardi, cinéma en plein air le mercredi, session jazz le jeudi…  . A tester, également, les nombreuses terrasses de bars qui s’étalent dans la cité des ducs, du Hangar à bananes pour profiter de la fin de journée, au Bateau lavoir sur les bords de l’Erdre.

3. Parce qu’en Loire-Atlantique, il fait beau…
…Et que c’est l’occasion de profiter d’une des belles ressources de la région : les 450 km de littoral et ses plages variées . Les aficionados de la côte sud-Loire iront trouver leur bonheur vers Pornic ou encore Saint-Brevin-les-Pins et sa longue plage de sable, à l’embouchure de l’estuaire. Au Nord-Loire, la Côte d’Amour propose sa multitude d'ambiance de La Baule à Pornichet en passant par Le Croisic.

4. Parce que même quand il pleut, il y a de quoi s’occuper
La Chapelle de l’Observatoire du musée des Beaux-Arts de Nantes propose, elle, l'exposition "Reconstruire le réel, Fernand Léger" , un regard inédit sur le travail de ce peintre réaliste avec la présentation de ses œuvres réalisées entre 1920 et 1940. Dans un autre genre, la Villa Occupada (rue Désirée-Colombes), recueille le travail d’une vingtaine de graffeurs, qui ont investi les murs de cette maison promise à la destruction.

5. Parce que quand il pleut et qu’on n’aime pas les musées, il y a encore les châteaux.
Il y a, bien sûr, le Château des ducs à Nantes. De nombreuses visites destinées aux enfants y sont organisées : tous les jours à 15 heures, ils sont ainsi invités à reconstituer le siège du Château en 1487 par les soldats français, pour découvrir les différentes tactiques de défense de cette forteresse médiévale. Mais la Loire-Atlantique regorge aussi de vieilles pierres, qui valent un large détour. Comme le Château de Ranrouët, à Herbignac, situé au cœur de la presqu’île de Guérande ; ou encore le Château de Clisson, qui trône au-dessus de la ville, les édifices d’Ancenis, de Châteaubriant ou encore d’Oudon. 

6. Parce que si on veut, on peut voyager très loin.
Et le dépaysement est garanti. Le zoo de la Boissière du Doré  propose un aller direct pour l’Afrique, avec la reconstitution de grandes plaines africaines peuplées de rhinocéros blancs, girafes, autruches, et autres antilopes. Dans le même esprit, le parc animalier Planète sauvage à Port-Saint-Père, fait évoluer en semi-liberté plus de 1 000 animaux. Cette année, une nouvelle animation, le "village de Kirikou", est proposée. 

7. Parce qu’on peut déguster du vin avec bonne conscience.
Le département de Loire-Atlantique dispose d’un véritable atout avec le Vignoble nantais. Viticulteurs, et restaurateurs se font ainsi un plaisir de faire partager leurs produits, de manière parfois originale : le Château de la Cassemichère à La Chapelle-Heulin a ainsi aménagé une chasse aux trésors à l’aide de tablettes numériques, le domaine de Mouzillon, au cœur du muscadet Sèvre-et-Maine propose des dégustations à l’aveugle… Tous les détails sur www.levignobledenantes-tourisme.com

8. Parce que quand on sature de la plage, on peut faire du vélo.
A vous l’ambiance bucolique. Pour faire travailler les mollets, la région est bien équipée, et propose plusieurs circuits balisés. Pour les plus courageux, la Vélodyssée traverse la Bretagne et longe l’Atlantique jusqu’au Pays Basque.  L’itinéraire de la Loire à vélo , lui propose 800 km d’itinéraire balisé et sécurisé entre Cuffy, dans le Cher, et Saint-Brevin-les-Pins, en Loire-Atlantique, permettant de passer du paysage vallonné et surmonté de vignes d’Ancenis, à Nantes, avant l’estuaire. 

9. Et quand on sature du vélo, il reste encore la randonnée.
Vous préférez partir à la découverte de la nature, la vraie ? Pas de problème ! Plusieurs grands itinéraires traversent la Loire-Atlantique, du nord au sud et d’ouest en est : le sentier des douaniers, qui longe la côte Atlantique ; le GR3, qui permet de suivre la Loire depuis l’estuaire jusqu’à l’Anjou, ou encore le canal de Nantes à Brest. Pour s’enfoncer davantage, plusieurs chemins de grandes randonnées s’offrent au visiteur : le GR Sèvre et Maine, entre vignes et vallées ombragées ou encore le GR des Trois Rivières dans le pays de Redon. 

10. Parce que normalement, si vous avez essayé tout ça, vous êtes épuisés... et ne demandez qu'à rentrer vous reposer. Et là, on vous laisse trouver la solution la plus adaptée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.