13 novembre : l'État mis en cause, des victimes portent plainte

DirectLCI
Huit mois après les attaques du 13 novembre, plusieurs victimes annoncent vouloir porter plainte contre l’État. Elles lui reprochent de ne pas avoir empêché le passage à l'acte de terroristes. Des terroristes dont certains étaient sous contrôle judiciaire. La remise ce mardi du rapport de la commission parlementaire sur la lutte contre le terrorisme aurait en effet laissé apparaître des ratés et des dysfonctionnements dans la traque des auteurs des attentats.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter