JUSTICE - La cour d’Assises des Bouches-du-Rhône a retenu une lourde peine contre l’auteur d’une fusillade. Ce Marseillais de 24 ans a ouvert le feu sur deux hommes désarmés au lendemain d’une bagarre en discothèque.

Une double tentative de meurtre. Pour avoir ouvert le feu au fusil d’assaut et blessé gravement deux jeunes d’une cité voisine, un marseillais a écopé ce jeudi de 18 ans de réclusion criminelle.

La cause de cet épisode guerrier : une bagarre en discothèque la veille. Ce 30 décembre 2011, deux marseillais de la cité Air Bel (11ème arrondissement), viennent prolonger les débats aux pieds des tours de la Rouguière (11ème).

Deux miraculés

Eux sont venus pour jouer des poings. En face, c’est le bout du canon d’une mitraillette qui les attend. L’intimidation ne suffit pas et l’agresseur ouvre le feu. Plusieurs rafales sont tirées. Les deux victimes tentent de fuir mais sont grièvement blessées. Qualifiés de miraculés, ils gardent aujourd’hui des séquelles physiques.

Le tireur, dont le procès se tenait depuis lundi devant les assises d’Aix-en-Provence, assure avoir eu peur. La légitime défense ne sera pas retenue par les jurés mais bien la volonté de tuer. Le jeune homme, qui a donc écopé d'une très lourde peine, a été qualifié de "grenade dégoupillée" par l'avocat de la défense, rapporte le journal la Provence.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les États-Unis "profondément préoccupés par la violence dans les rues d'Israël"

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Covid-19 : les Américains vaccinés dispensés du port du masque en intérieur

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Double meurtre dans les Cévennes : le père du fugitif l'appelle à se rendre dans un message audio

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.